Sciences Po, ou comment passer par toutes les émotions en une journée.

Bien le bonjour !

Oui, ça fait trois mois que je suis absente de ce blog, j’en suis profondément désolée. Entre la succession d’exam et le manque d’inspi j’ai préféré faire la morte que écrire de la m****.

The Paley Center for Media riverdale whats up paley center you go girl GIF

Vous vous souvenez peut-être de mon rêve irréaliste de rentrer à sciences po ? Vous savez ce truc que je prépare approximativement depuis 1 ans, avec plus ou moins d’efficacité cependant. Et bien le concours c’était le 1er Avril (pas un poisson promis), et même si ça fait longtemps je voulais vous raconter mon expérience.

Plantons la situation : pauvre que je suis, je faisais une prépa avec mon lycée, sur la base du volontariat des professeurs.  Je dis « pauvre que je suis » car en effet, certaines et certains préféraient de loin une prépa privée à 3000€ pour un concours qu’ils ne sont pas sûrs d’avoir, mais après tout, chacun sa vie chacun son chemin. En fait je suis presque jalouse de ces gens là, à coté j’avais l’impression de bosser dans le vide, et que eux seuls obtiendraient ce putain de concours à la noix, pour lequel je n’avais plus aucun espoir.

 comedy sad nbc the office depressed GIF

Ainsi, le jour J arriva, et c’est la que ça devient intéressant. Tout d’abord, c’était un : samedi, il fallait y être à 7h30 du matin. Pas besoin de vous faire un dessin de la douleur que je ressentais déjà. En plus, j’étais malade, j’avais mes règles (so glamour) et je suis sujette au stress de manière inquiétante. Pour vous dire, mon médecin m’a même prescrit quelque chose contre l’accélération du rythme cardiaque du au stress.

J’y étais avec une amie, et nous avons du trouver nos amphis. Par chance, nous étions dans deux amphis voisins, mais le moment de la séparation est arrivé (so tragique). Nous étions au moins 300 dans mon amphi (ou du moins c’est l’impression que ça me faisait). Première épreuve de la journée : thème d’actualité. Je m’étais préparée à tout, mais pas au sujet qui est tombé ce jour la. « La France et son armée aujourd’hui », 5 document, 4 heures. Génial.

 movie mean girls great tina fey ms norbury GIF

Autant vous dire que l’expression « y aller au talent » était tout à fait appropriée à la situation. Maintenant, prions pour que j’ai beaucoup de talent les amis.

Fin de cette épreuve, je retrouve ma pote, et croise un très grand nombre de personnes connues ou pas. Ce qui est beau dans ce genre de journée c’est que tout le monde semble solidaire et il y a comme un regard mêlant compassion et encouragement dans les yeux de chacun (ou alors c’est encore moi qui divague et en fait c’est chacun pour soi). Dans les personnes qu’on croise justement, il y en a deux types : celles qui viennent en pyjama et démaquillées, comme moi, et celles qui ont l’air d’avoir mis leur plus belle tenue, j’ai même vu un gars en tailleur, un autre avec un nœud pap.

 wtf mrw mom fighting sister GIF

Après un super panini de la cafet’ (leurs cafés sont dégeus btw), nous revoilà parti pour une épreuve d’anglais et une épreuve d’histoire. En soi, ces deux là ce sont mieux passées que le sujet du matin. D’ailleurs, les étudiants qui nous surveillaient (pas de budget, alors ils comptent sur le volontariat, que voulez vous) ont lâché à la fin :

-« Moi j’ai eu 4 en histoire et j’ai été pris »

-« Moi 6 ! »

-« Moi 3 ! »

Vous ne pouvez pas vous imaginer la vague d’applaudissements mêlée à des exclamations de joies qui ont suivis ensuite. Il n’y avait sans doute que moi qui pensait « Mais enfin, il n’y en a que 200 de pris, on est 2700, et ils s’imaginent qu’ils vont être pris avec un 6 en histoire ? Ces étudiants là ont du avoir 20 dans les deux autres matières. » Mais je ne pouvais m’empêcher de hurler (toujours dans ma tête) « T’AS UNE CHAAAAAAAAANCE BORDEEEEL ! »

  happy happy new year joy how i met your mother champagne GIF

Enfin bref, pour en finir, je voulais juste dire ce que j’ai retenu de cette journée. Tout d’abord que les concours, quels qu’ils soient, sont stressant, ça n’a rien a voir avec le bac, je vous jure. Ensuite, que j’étais capable de faire 8:30 d’épreuve dans la journée, et que ma foi, ma détermination n’est pas si mauvaise que ça. En soit, j’ai « appris » à relativiser. C’est, je crois, la première fois de ma vie que l’échec ne paraissait pas réellement dramatique (peut-être parce que ma migraine avait l’air plus grave), et je me suis surprise à positiver la chose, ce que je ne fais généralement jamais.

Ainsi, j’attends les résultats sans vraiment y croire, mais je suis contente d’avoir préparé ce truc, qui m’a donné le goût de la culture et du travail, et un peu d’ambition aussi. C’est étrange à dire, mais même en cas d’échec j’aurais quand même gagner, et comme dirais ma mère « Rien n’arrive par hasard, un jour, tout prend un sens. »

bye

 barack obama boom done mic drop finished GIF

Londres, le récapitulatif

Holà compañeros !

Vous l’attendiez (ou pas), voici l’article vlog/récapitulatif/bonnes adresses/ racontage de vie de mon séjour à Londres.

Jour 1 (celui qu’on retieeeent) :

Le premier jour donc, nous avions un avion à 11h environ. Tout s’est très bien passé, et puis arrivées en Angleterre, les choses se sont un poil compliquées. Tout d’abord, nous avions réservée deux places dans une navette qui allait jusqu’à Londres. Sures de nous, nous avons marcher jusqu’à un quai de bus, mais malheureusement ce n’était pas le bon. Et bien évidement nous avions donc louper la navette. Ainsi, nous avons du retraverser l’aéroport en entier, pour enfin trouver ce put*** d’arrêt de bus. Par chance, nous avions droit de monter dans une autre navette avec notre réservation.

Une fois arrivées à Londres, il fallait prendre le métro. Prévoyantes que nous sommes, nous avions au préalable repéré la ligne à prendre. En arrivant sur le quai, une femme nous informe que… La ligne est en travaux jusqu’a la fin de la semaine. OUI TOUT A FAIT. (encore un coup du karma sans doute). Nous avons finalement pu prendre une autre ligne, et même si il fallait marcher un peu plus, nous avons été très contentes d’enfin arriver à l’hôtel.

Mon téléphone (oui finalement il est arrivé) n’avait plus de batterie. J’ai donc eu la nécessité de le recharger. MAIS en Angleterre les prises ne sont pas comme les nôtres. Donc j’ai du me délester de 5 livres pour un adaptateur. PENSEZ AUX ADAPTATEURS. Voilà.

Enfin, nous avons pu, avec la soirée qu’il nous restait, aller à Harrods. Harrods c’est les galeries Lafayette en douze fois plus grand/luxueux/cher/beau/bondé.

32012161056_3f2c34c027_o

La façade était toute éclairée, en suivant les reliefs du bâtiment et c’était juste : WAHOU.

Autant vous dire de suite : pour moi ce n’était pas une surprise parce que j’y était déjà rentrée une fois, mais je ne sais pas si c’est la période qui fait ça, ou alors que je ne m’en souviens simplement pas, mais c’était clairement un autre monde. Rien qu’en faisant un pas dans le haul d’entrée, nous avons vu débarquer une femme blonde enroulé dans un manteau parme assortie avec une chapka, que son premier garde du corps poussait dans une sorte de fauteuil roulant, et le deuxième qui empêchait les gens de s’approcher de celle-ci, alors que personne ne s’approchait réellement.

31917675441_f9d3eb3ddf_o

C’est à l’intérieur que c’est encore plus beau. Mais attention, si vous faite partie, comme moi et le reste de ma famille, de la classe moyenne et/ ou des touristes, vous ne risquez pas de faire beaucoup d’achats, à moins que vous alliez au rayon bouffe, et encore. (remember la baguette à 10€) Les plafonds (images 1) sont tous magnifiques, les lustres encore plus. Le personnel est habillé selon le rayon, dans des tenues traditionnelles (style petit chapeau de paille au rayon charcuterie) ou très guindées (comme aux sacs à mains). J’ai slalomé entre les stand des produits Louboutins (images 3 et 4), et les boutiques de créateurs, dans lesquelles je n’ai pas osée rentrer.

Puis nous avons mangé dans le coin mais je n’ai pas pensé à vous noter le nom du resto parce que j’avais faim, que j’étais crevé et qu’il était tard. En tout cas, c’était un fish and chips digne de ce nom, pour pas très cher. L’intérieur était sympa mais un peu bruyant au rez de chaussé, il existait un étage plus…chic ?

Jour 2 : 

Nous avons commencer notre séjour par « les classiques » Buckingam, ou nous sommes tombées sans le vouloir sur la relève de la garde et donc, une multitude de touristes. C’était un peu chiant de se faire marcher dessus mais après une heure de bataille pour prendre des photos entre les têtes, nous nous sommes dirigées vers Westminster ou nous avons pu admirer Big Ben.

31241310663_1d96fc51a5_o

Ensuite, nous nous sommes dirigées vers la National Galery, admiré les tableaux de Van Gogh, Monnet et Manet, Dali, Klint, Le Douanier Rousseau… En fait toute la partie des peintres modernes, car le reste je l’avais déjà vu et ça n’intéressais personne.

31903011332_5bfe88c20c_o

Clairement, je me suis découvert une passion pour ce genre de tableau. La National Galery est vraiment un musée super cool, j’y passerai bien des heures.On y croise souvent des gens de tous les âges qui reproduisent certaines œuvres.

Puis de là, nous avons pris la route pour Picadilly. Sur le chemin, nous nous sommes arrêté dans un restaurant du nom de « Tiger Tiger » ou nous avons pu manger copieusement pour peu cher.

32034762695_77cae23920_o

Après ce repas, nous avons arpenter Oxford Street aka la rue du shopping aka mon endroit préféré sur Terre. Un conseil : si vous commencez à marcher dans Oxford Street, de 1) préparez de bonnes chaussures avec de bonnes chaussettes, 2) prenez vos médocs contre la claustrophobie ou l’intolérance à la foule, 3)n’essayez même pas de vous contenir d’acheter, vous n’y arriverez pas. Pour vous dire, on y a passé 4 heures, j’avais mal aux pieds, les gens finissaient par m’insupporter et j’ai dépensé 80 livres. Oui.

32051246625_d85c54ac1b_o

Enfin, nous somme rentrées et nous avons mangé une pizza dans notre chambre d’hôtel, affalées. C’était pas très gracieux mais super cool.

Jour 3 : 

C’était le jour de Camdem ! Ce quartier c’est genre : un rêve terrestre. Entre les étales des marchés et les stand de bouffe, on s’y perd mais on en redemande.

31241313243_911e22edfd_o

Les façades, le canal, les gens, les stands de bouffe divers et variés, bref un véritable paradis. Un magasin sur deux est un magasin de touriste, et puis des fois on tombe sur une boutique de sneakers ou une friperie.

D’ailleurs en terme de friperie, en voilà une pas mal ou j’ai acheté un bonnet parce que j’avais extrêmement froid. Garnie en jean et en bijoux fantaisies, j’y aurais bien passé des heures.

31241586503_4d734d4b87_o

Ensuite nous sommes retournées vers le centre pour voir Covent Garden de nuit, avec les décoration et l’ambiance post-Noël, c’était magique ! Vous pourrez y trouver des boutiques de luxe, un restaurant, un orchestre, et souvent des représentations de rue, comme des magiciens ou des clowns.

32012170346_b75477aa44_o

(peut-on parler de la déco de Noël de cet endroit svp ?)

31917452901_3ca9733015_o

Jour 4 :

Dernier jour complet. C’était triste. Vraiment. 

Mais bref, nous avons commencer par le célèbre Tower of London, spot de touristes par excellence, suivis d’une séance photo prés du pont et d’une ballade prés de la tamise.

31210272514_dc5899e5fc_o

Je dois avouer que malgré le monde, j’aime beaucoup cet endroit, on voit les building e la city, la tamise, le centre historique… bref, c’est un peu l’endroit idéal pour avoir une vue globale de la ville.

Puis nous nous sommes dirigées vers la Hay’s Galleria, charmante galerie couverte avec une belle fontaine au milieu. J’avoue que je ne connaissais pas cet endroit et que je remercie le hasard qu’on soit tomber dessus. en plus, avec la période de Noël, c’était vraiment beau et ça donnait une vue imprenable de la ville.

31885862042_ab4c157be1_o

Nous avons mangé dans ce restaurant, Cinq, ou le directeur parlait français parce qu’il avait des origines québécoises, et ou nous nous sommes sentis presque comme dans notre salon. C’est vraiment très chouette comme endroit pour manger, il y’a de tout pour pas cher et le cadre est cool.

31210547984_c38abeef9a_o32033964575_674e30f313_o

Puis nous avons filé au Tate modern, ou LE musée d’art moderne par excellence. Ce qui est chouette c’est qu’il est au bord de la Tamise lui aussi, prés d’un pont. Je crois que vous aurez compris que j’adore trop ce coin.

31933609571_82c84029a3_o

Du Picasso, du Dali et leurs copain en veux tu en voilà. J’avoue que certaine oeuvres me laissaient… de marbre. Mais certaines expos sont magnifiques. Un conseil cependant : pour le faire entièrement, il faut prévoir du temps… en une heure et demie nous n’avons fait qu’un étage !

Enfin, nous étions donc le 31 décembre, nous avons décidé de nous trouver un spot (gratuit) pour voir le feu d’artifice du nouvel an, et à 19h, il y’avait déjà beaucoup de monde. Le feu était à minuit, et je dois dire que 5 heures à attendre par -2 c’était long, mais on m’a proposé une couverture et du café plusieurs fois (la solidarité des touristes peut-être, ou simplement la gentilles anglaise, je ne saurais pas dire de quelle origine était exactement ces gens), et même si je les ai refusé ça m’a réchauffé le coeur et j’ai eu espoir en la race humaine.

  31210566534_043ee0e5bd_o

Pour le bonus, la photo du feu, qui a duré dix minutes (oui c’est important de le préciser, parce qu’attendre 5 heures pour dix minutes ça fait mal). Et désolée, elle est floue, mais avec le monde il était compliqué de prendre de belles photos.

31989250246_36960bb207_o

Jour 5 :

Aprés avoir retrouvé un métro, suivi d’approximativement un bon million de personne, nous avons dormis 4 heures, nous sommes réveillées en retard, avons loupé la première navette, mais finalement arrivées à l’heure à l’aéroport. C’était sans compter sur les contrôles qui ont duré 30 MINUTES pour nos deux valises, alors sachez le : tout, et je dis bien TOUT vos produits liquides doivent rentrer dans UN SEUL SAC EN PLASTIQUE RIDICULEMENT PETIT. Et ils fouillent même les cadeaux. Mais bref, nous étions donc encore en retard, nous avons couru à travers tout l’aéroport et sommes arrivées pile à la fermeture des portes, si c’est pas beau.

Mais oui, après toutes ces aventures nous sommes bel et bien rentrées chez nous en vie et entières.

Conseils pratiques juste au cas ou : 

Pour se déplacer, nous avons choisi l’option de l’Oyser card : plus pratique, plus économique. Il suffit de la charger avec une somme, et puis de la passer comme une carte normal. Franchement, si vous êtes amené a vous déplacer dans Londres, c’est l’option idéale, en tout cas de ce que j’ai essayé !

32051303365_290c35f047_o

Le change j’en avais fais en France, et je vous conseil de faire ça aussi. Mais si jamais vous avez besoin d’argent en plus (et dans ce cas emportez des euros avec vous) ou que vous avez oublié de le faire en France, passez dans ce bureau, car c’est le plus intéressant que je connaisse. Pour 50€, j’ai eu 40 livres ! C’est vraiment intéressant. Il se situe juste avant Trafalgar Square, en face de la national Galery, c’est aussi une boutique de souvenirs.

31676286310_08a7bb5172_o

Les 10 choses que j’aurais aimé qu’on me dise avant d’avoir une frange.

Hola compañeros,

Me revoilà pour vous prévenir, vous informer, de ces choses gardées secrètes sur la frange, cette terrible mèche au milieu du front, qui fait son come back depuis un an, et qui s’étend à travers le monde avec son armée de terrifiant ciseaux (qu’ils soient sous les ordres de Jessica la coiffeuse ou sous les ordres de vos ciseaux, accrochés a vos mains maladroites).

1 . NE LE FAITE PAS CHEZ VOUS PAR PITIÉ ! 

Expérience vécue, de moi, en 5éme, qui a jugé bon de le faire seule face à mon miroir. C’était une terrible erreur, et à moins d’être coiffeuse, ne le faite jamais seule. JAMAIS. C’est tout. C’est pas négociable.

upthebaguette | Tumblr

2. Chez la coiffeuse donc… mais pas n’importe laquelle non plus.

Parce que comme vous le savez, la mienne c’était pas non plus une pro, du coup je détestais ma tête, fraîchement sortie du salon. Mais je n’ai pas à me plaindre, parce que ça aurait pu être nettement pire ! Ne faite confiance qu’aux vraies coiffeurs, les bons, les balaises, les anciens, les Dumbeldore des cheveux.

Quand on me dit que la chasse c’est un passe temps, un loisir, bien plus qu’une simple ballade en foret

3. Le brushing vous devrez apprendre.

Parce qu’une frange ça tombe, et selon l’effet désiré, des fois, il faudra apprendre à vous armer d’une brosse ronde et d’un sèche cheveux, et une fois le geste dans la poche, c’est facile comme bonjour.

1b0475c947d0b5692dba55623a68cd27.gif (500×203)

4. Les retouches c’est facile. Ne vous laissez pas embobiner.

« Reviens au salon quand tu veux pour les retouches hein » NON.

Les retouches c’est simplissime, il suffit de ne pas couper dans le tas comme une abrutie, mais de prendre son temps et de couper mèche par mèche. Regardez des tutos sur internet, et franchement, au bout de deux fis, on fait ça sans hésiter. Par contre, tous les 6 mois peut-être, si vous voulez un truc niquel, il faudra aller refaire définir la forme chez votre coiffeur.

Quand je réalise que mon prof d’anglais ne rélève pas les absences et que si mon horoscope est bon, je peux partir presque sereinement le mercredi à 14h au lieu de 18h

5. Oui, c’est encore original.

Parce que même si ça s’étend, peu passe encore à la frange, et franchement, vous avez l’air badass en deux seconde alors que les autres doivent y mettre du temps, pour se différencier.

lost tree

6. Et en plus ça vous donne de l’allure.

Quand on la porte bien, et qu’en plus ça va bien avec la forme de son visage, généralement, oui, ça vous donne un style de malade. Et non, ça ne rajeunis pas toujours ! On m’a dit que ça me rendait plus «  » » »mature » » » » (je suis passer de la gamine de 12 à 14 ans quoi).

got spoilers | Tumblr

7. Le shampoing sec, ce héro.

Oui, ça graisse et donc, ça se voit. Il faudra adopter des techniques pour s’adapter à ce phénomène, si vos cheveux régraissent vite mais que vous ne vous laver les cheveux que deux fois par semaines comme moi (parce que sinon je vous explique pas la catastrophe). Alors shampoing sec, pourquoi pas, mais aussi shampoing express dans le lavabo et ainsi de suite…

8. Votre esprit va osciller entre couper et laisser repousser, il faudra être forte.

Oui, des fois vous en aurez marre, des fois vous vous direz que vous ne toucherez lus au ciseaux, que maintenant vous laissez repousser, et puis deux semaines plus tard, la tentation de raccourcir est trop forte. Oui, une frange, c’est de la volonté.

upthebaguette | Tumblr

9. Vous aurez droit à des commentaires.

« Au début je trouvais que ça faisait peste sur toi, mais en fait ça te va bien », « j’adore ça te donne un coté Charlotte aux fraises, t’es toute mignonne », « Moi je porterais pas, je trouve que ça fait caniche, mais c’est ta tête après tout. »

Ce sont mes trois réflexions préférées, mais franchement je vous en épargne plein. Alors oui, une frange donne apparemment le droit aux gens de faire des commentaires un peu stupides. Mais on s’adapte.

upthebaguette | Tumblr

10. Une frange, ça bouge.

Et ça évolue, vous n’avez pas toujours la même. Des fois elle est brushée, des fois rideaux, des fois plates, des fois courte, longue, en mèche, droite…bref, pas d’ennuie, mais justement; ça demande un peu de flexibilité, et personnellement c’est ce que j’aime avec cette coupe, on peu changer une mèche de place et ça fait une différence.

the 100 spoilers | Tumblr

En espérant que vous tiendrez compte de cette prophétie quand vous vous rendrez chez le coiffeur, avec tout mon amour.

kiss♥

(1) Tumblr

Haul de Londres

bonne année !

Holà compañeros !

Vous commencez à savoir que le shopping et moi sommes liés par le destin (et je pèse mes mots). Vous imaginez bien qu’en allant à Londres pendant le Boxing Day (soldes d’hiver), j’allais bien faire un petit craquage. Et franchement, je suis même assez contente de moi parce que j’ai pas autant craqué que ça ! Une de mes bonnes résolution de 2017 étant d’économiser un peu.

Boooon, commençons par le maquillage, beurette que je suis   moi qui en avait besoin.  Je suis passé chez Boots, le classique de la drugstore beauty (même si certains ont des stands channel et tutiquanti, on va dire que c’est un peu comme un Sephora).

J’ai jeté mon dévolu sur ce fond de teint Rimmel (8.99) qui est censé me donner un air révéillé, mais pour ça je lui sougaite bien du courage. Puis j’ai acheté mon correcteur préféré, de la marque Collection (3.99) en deux couleur, la 1 et la 2. Enfin, ils faisaient une offre sur les miniatures Benefit : 4 pour le prix de 3, soit 15 livres au lieu de 20. N’ayant jamais testé les produits de la marque, je me suis dit qu’il serait temps. J’ai pris le Highbeam, un hilighter, le Benetint un blush liquide qui colore aussi les lèvres, le Bad Gal Lashes, un mascara et enfin le Gimme Brow, qui fixe les sourcils.

Enfin, je suis allé chez Primark et y ai trouvé un pinceau poudre dont j’avais cruellement besoin (2.50), une éponge chez Forever 21, moi qui n’appliquait mon maquillage qu’au pinceau (3), et enfin un baume à lèvre Carmex chez Superdrug pour 1.50 environ.

31933246181_6eab93aec3_o

32050994395_16f2645862_o

31933240451_fd13962edf_o

32012034466_b28254905c_o

Pour finir sur la beauté, j’ai acheté deux vernis Barry M, l’un a 2.99 et l’autre à 3.99. Puis chez Primark, des limes à Ongles (dont une déjà enroulé de masking tape, sorry not sorry) pour 1 livre, et enfin un gel pour les mains au chocolat pour une livre aussi.

32012038626_981bf00450_o

32050992885_ba8924ab12_o

Coté fringue j’ai été raisonnable et je me suis plutôt lâchée sur les soutifs. J’avoue préféré de plus en plus les soutiens gorge plus « mous » comme ceux-ci, et puis c’est surtout très jolie sous un tops en été etc… Le gris vient de chez Primark, l’ensemble était à 5 livre (avec la lotte, mas comprenez bien que je n’ai pas pensé a photographier ma culotte), et le deuxième de chez Topshop, pour 8 livres.

J’ai aussi acheté une brassière de sport qui n’est pas sur les photos, mais pour l’avoir mise une fois elle est très confortable, et pour 5 livres je suis assez satisfaite. C’était un peu l’achat bonne résolution « cette année tu feras du sport » !

Je suis ensuite allée chez Forever 21 et ai trouvé ce top pour 4.99 livres et des boucles d’oreilles pour 3 livres. Pour finir, le choker vient de chez Primark et m’a coûte seulement 2 livres.

31241207393_69e6422241_o

31902890262_c2bfddbeb9_o

32051002585_6a1287a1c8_o

Voilà, c’est tout pour ce haul, je vous prépare un article récapitulatif du voyage pour bientôt.

Bisous sur vous et bonne année 2017 ♥

Je reviens vous raconter ma vie

pourrie

Holà compañeros

C’est Noël, et franchement, je sais pas si c’est le karma ou quelque chose du genre, mais j’avais jamais eu une fin d’année aussi morose.

The Secret to Telling an Unforgettable Story - Ink and Quills

Premièrement, j’ai pas bossé des vacances, mais ça c’est totalement ma faute et pas celle du karma. Seulement je suis méga démotivée et je dois bientôt mettre mes vœux sur APB et c’est méga stressant parce que je ne sais pas quel sens doit prendre ma vie (parce que pour l’instant elle n’en a aucun, et mon objectif principal en ce moment c’est finir les séries que j’ai en retard et raconter ma vie ici, trouver des gifs drôles, et puis manger).

upthebaguette | Tumblr

Deuxièmement, j’ai failli tuer une bonne dizaine de conseillers SFR qui ne comprenaient RIEN à ce que je leur disais, et pourtant je vous jure que c’était compréhensible. Résultat mon téléphone arrive, 1 mois après la bataille, et je vais plus pouvoir téléphoner le temps qu’il arrive parce qu’ils ont activé la carte SIM de l’autre, et désactivé la mienne. OUI. TOUT A FAIT. Mais bref, j’essaye de me consoler et de sortir de chez moi au lieu de traîner sur mon téléphone. (mais deviner de quoi j’ai besoin pour savoir qui veut sortir ?)
htgawm spoilers | Tumblr

Troisièmement, dans une démarche de prise de responsabilité, j’ai décidé de chercher un stage pour valider mon BAFA mais figurez vous que je suis trop jeune pour faire un stage avec des enfants sous ma responsabilité. LOL. JE SUIS EN STAGE TROU DU CUL. T’ES CENSÉ M’ENCADRER. Mais la aussi je prends mon mal en patience.

the 100 spoilers | Tumblr

Et enfin, quatrièmement,  le meilleur pour la fin, j’ai perdu mon propre cadeaux de Noël. Vous avez bien lu. J’étais à la Fnac, ma poche Diptyque dans la main,avec un parfum à 70 balles qu’on venait de m’acheter, et puis je l’ai posé et je l’ai pas reprise (obviously, je sais pas comment j’ai fait) et du coup quand je suis revenue elle n’était évidement plus la. Donc oui, en plus de n’être absolument pas productive, sans téléphone, violente envers les conseillers SFR (toutes mes excuses, mais un forfait à 69,99 c’est pas trop dans mon budget #realstory), sans stage, je suis sans cadeau de Noël.

upthebaguette | Tumblr

Comment on peut arriver a accumuler tous ça alors que c’est Noël et que tout le monde est heureux ? Suis-je maudite ? Comme je le disais, je vais sûrement me mettre à croire au karma, et arrêter de me moquer des filles qui portent encore des leggins en guise de pantalons, peut-être que je suis punie pour mon trop gros sarcasme. Ou alors parce que je ne suis plus capable de faire d’articles sérieux, sans gifs dedans.

Drafts | Tumblr

A bientôt peut être, si je suis toujours vivante.

…to join the fun in feeling disappointed in our country! | This "Late Night" Writer Just Said What Most Black People In America Are Thinking Right Now

Pourquoi je n’ai pas l’esprit de Noël en 10 GIFs

Holà compañeros

En cette sainte période de Noël, ou tout le monde sort son stock de niaiseries à coup de films moralisateurs sur a quel point la famille te la générosité c’est important et qu’il ne faut jamais perdre espoir et tout et tout… Je me lève et proteste parce que je vois toujours le coté négatif des choses, et pour que ça passe mieux je vais y foutre des GIFs histoire que vous me preniez pas pour une tarée pessimiste qui se défoule sur internet.

1 .Noël c’est bien mais… vous ne savez jamais quoi offrir

Soyons honnête, votre oncle en a marre des tirs bouchons fantaisies.

Quand mon date veut mettre une musique sur YouTube et que des suggestions de vidéos gênantes s’affichent

2. Noël c’est bien mais… on connait tous ce sourire hypocrite quand les cadeaux sont nuls

Il faut dire à votre mamie que vous n’aimez plus hello kitty depuis vos 12 ans.

Comment je compte combler ma copie d’anglais avec mon absence de vocabulaire technique

3. Noël c’est bien mais…. Prendre dix kilos, beaucoup moins.

L’entrée, et puis la deuxième entrée, et puis le pain, et puis le plat, et puis le deuxième plat…

Quand je fais 2 restos et que mon pote se ramène chez moi à 22h avec de la pizza

4. Noël c’est bien mais… vous n’aviez jamais rencontré cette cousine au troisième degrés

Et vous avez déjà oublié son nom.

Quand je m’installe à la BU, regarde 15mn le vide et repart

5. Noël c’est bien mais…  le repas dure dix ans.

Le temps que Papi finisse le chapon.

Quand je n’ai plus de chauffage, que ma proprio est insupportable parce qu’elle a reçu ma lettre de départ, que je n’arrive pas à dormir dans mon appart, que c’est impossible de trouver un médecin à Nantes et que je veux juste rentrer chez mes...

6. Noël c’est bien mais… quand on vous demande comment vont les études c’est un peu gênant.

Comment annoncer que vous ne savez pas quoi faire de votre pauvre existence après le BAC ?

“Comment tu survis avec ta double licence?”

7. Noël c’est bien mais… c’est encore plus gênant quand on vous demande ou en sont les amours.

Au même point que l’année dernière, et celle d’avant.

Quand on fait moitié-moitié avec une pote pour rendre un compte rendu d’un livre mais que ses notes sont illisibles

8. Noël c’est bien mais…votre mère qui prend des photos de vous,ouvrant les cadeaux dés le matin, beaucoup moins.

Quand je débarque à mon cours de morphosyntaxe à 8h

9. Noël c’est bien mais… c’est les vacances les moins productives de la Terre.

Festoyer ou faire sa dissert de philo, le choix est vite fait.

Quand je reçois une notif tinder et que ma voisine de classe m’a cramée

10. Noël c’est bien mais…ça passe bien trop vite, et après le monde est morose.

Et en plus ça me rend mélancolique, genre je suis vieille, je crois plus au père Noël et bientôt je serais Maman et…ohlala.

N’avoir son panier asos réservé seulement pour une heure lors du Black friday

 

Voilà, j’espère ne pas vous avoir trop sapé le moral, mais maintenant vous savez ce que c’est que d’être moi à cette période.

Non, je ne suis pas fun.

Allez, kiss et joyeux Noël.

inspi nov16

 

 Holààààà

C’est le retour des inspi du mois ! Youhou ! Put your hands up !

  1. Les bottes so sixties

Je peux pas m’empêcher d’aimer ce style de bottes, j’ai d’ailleurs fait l’acquisition d’une paire un peu similaire mais pas encore assez décalée à mon gout. Ce que j’aime, c’est qu’avec ces chaussures une tenue prend de suite une dimension plus stylée, plus mode, plus couture, je ne sais pas trop comment dire ça.

2. Les tatoos arty

Ces dessins attirent mon oeil ! Je les trouve encore mieux en tatoos, certains sont plus « décoratifs » mais j’aime vraiment ce style de rendu.

3. Le combo colle roulé et grosse créole

C’est pareil, je ne saurais vous expliquer mais je trouve ça super stylé et féminin. J’aimerais d’ailleurs trouver des créoles plus grosses que les miennes, vraiment très décalées, et des colles roulés plus cool que les miens (#vacancesauski2013).

4.Le combo cheveux courts et frange

On en fini plus de couper  Mes pétages de câbles capillaires sont de plus en plus fréquents, et après avoir raccourcis mes cheveux de 20 centimètres dans ma salle de bain, il y’a un mois environ, j’ai dans l’idée de raccourcir encore… (argh tant de changement d’un coup ça n’été jamais arrivé)

5. Les chockers en diamants (je crache pas sur des vrais diamants, mais j’investirais dans du faux)

Je trouve ça hypeeeeer 00’s, genre Paris Hilton. Il y’a des fois ou ça peut faire too much ou un peu vulgaire mais sincèrement, je me vois trop porter ce genre de chocker. Détournés avec un grand pull et un jean, ou pour les fêtes avec une robe… je suis fan fan fan (mais ça va surement passer).

6. Les collants/ chaussettes en résilles

C’est pareil, vous allez me dire que c’est too much mais bon dieu que je trouve ça cool et polyvalent comme pièce ! (oui polyvalent tout à fait) Ça peut donner un coté sexy ou grunge, dans tous les cas ça me plait beaucoup, et je vais essayer d’en trouver un cette année (parce que l’année dernière j’avais pas trouvé mon bonheur).

Voilà!

Quelles sont vos inspi du moment ?

Bisous♥

News de moi même

Holààààààà

Ça faisait longtemps que j’avais pas raconté ma vie dans un article avec des gif’s alors pour une fois qu’il se passe des choses dans ma vie je me suis dis que c’était l’occasion lol.

Quand j’en suis à mon quatrième retour Asos en moins de deux semaines

Premièrement, j’ai passé mon BAFA (le truc pour être animateur (sous-payé et exploité) joyeux et gentil) et je l’ai eu, mention bien d’ailleurs ! La semaine à été très éprouvante et je dois avouer que ça fait du bien que ça se termine mais je m’étais attachée à certaines personnes, sensible que je suis, alors ça me fait un peu de peine aussi, même si on se reverra peut-être en dehors (mais ce sera nettement moins cool, avouons le).

Ah, ouais on s’en fout mais je le précise parce que ça ne m’arrive JAMAIS, mais du coup j’ai tapé dans l’oeil d’un gars, du coup j’ai un date Vendredi.

Quand je me traine à un tinder date sans AUCUNE joie parce que ses nouvelles photos sont bofs mais que MIRACLE ce fut une agréable surprise

Continuons dans le mood « Camille la mijaurée » parce que figurez vous que dans mon centre de formation, le directeur m’a dit que, je cite, « tu as une attitude séductrice, avec tes boucles d’oreilles et ton pull qui tombe sur l’épaule ». En gros, il m’a dit poliment que j’étais une pute parce que je porte des créoles et que mon pull tombe sur mon épaule. Non je ne m’en suis pas remise. Et après, pour apaiser les tentions, vu qu’il venait de me juger MOI et pas mon stage, comme il aurait du le faire, il a trouvé drôle de me surnommer « princesse Camille ». Oui, on a à faire à un enculé. Mais non, je n’ai pas péter un câble.

   Gifs de France

Ce stage terminé, j’ai fêter Halloween seule devant Beatlegeause, non pas qu’on ne m’avait pas invité quelque part (on l’avait fait à trois reprises d’ailleurs, je me sens honorée d’avoir une vie sociable en ce moment) cependant mes parents ont jugés bon de me séquestrés chez moi, pour manque évident de rangement dû à un autre manque évident de TEMPS, et en ma qualité de mineure je n’ai pu protester.

Quand il est 9h27 et que dans 3mn je vais me forcer à être une étudiante disciplinée, qui respecte son planning de révision en commençant à l’heure

Par une extrème incohérence, ma mère à quand même trouvé bon d’aller acheter des chaussures (2 paires de bottes pour moi hihi) et d’aller au ciné LE MÊME JOUR ce qui n’arrive jamais même en période de bonne humeur. Du coup j’ai vu Bridget Jones 3 et mon dieu que c’était drôle, je vous le conseil, et lisez le bouquin aussi.

Parenthèse fermée, passons aux choses vraiment intéressantes : JE VAIS A LONDRES POUR LE PREMIER DE L’AN !

Quand on m’offre quatre livres de mon auteur préférée que je n’avais pas, chose difficile au vu de tous ceux que j’ai déjà

So, vous imaginez bien que je commence déjà mes plans sur la comète, à savoir : des wishliste et des économies. Vous aurez peut-être, si ma motivation est présente, une flopée d’article parce que Londres entre Noel et le premier de l’an ça envoi du paté je crois. On ne parlera pas de mon retour en France le 1er Janvier dans la journée, donc ma première journée de 2017 déjà en mode working girl crevée, croulant sous le poids de ses achats, on adore.

I ain't no average bitch, well that's for sure

Ah, j’ai coupé mes cheveux dans ma salle de bain toute seule l’autre jour, du coup me voila avec un carré long et une frange…

Sinon que dire, à part que la seule bonne nouvelle qui suit c’est l’arrivée de Noel, parce que sinon je ne fais que BOSSER toute la journée donc bon, il y’a plus réjouissant.Sinon vous, comment ça va ? des choses à me raconter peut-être ? Je me fais toujours un plaisir de lire votre vie !

Allez, Kiss

Quand un gars complimente mes cheveux deux fois dans la même conversation

Mon humeur dépend de la musique que j’écoute

Holàààààà

 

J’avais envie de partager avec vous mes dernières découvertes musique, et bonus, ce ne sont QUE des albums entiers, ou carrément des artistes, pas de playlist, pas de chichi, avec moi c’est tout ou rien.

 

Charlotte Cardin 

Big boy, premier album de Charlotte Cardin, participante de la première saison de l’émission « La Voix » au Québec et va jusqu’en final. En plus de son album de 6 titres mixant anglais et français, Charlotte est aussi mannequin pour l’agence Ford.

J’adore sa voix, son charisme (en plus elle a une frange hihi), ses textes sont beaux voir carrément poétique pour certains titres, bref. Allez écouter.

La femme

Groupe parisien, La femme mélange des sonorités différentes, entre l’indie, l’électro et la pop. Les textes sont tantôt étranges, tantôt poétiques. Je ne saurais vous expliquer plus clairement pourquoi j’aime ce groupe, mais en tout cas, je l’aime.

 

Hinds

Groupe de filles et fière de l’être, est espagnol. C’est une sorte de rock lo-fi girly qui passe super bien. En plus d’être talentueuses elles ont l’ai hyper cool, et engagées ! On en entend parler de plus en plus dans les médias mais pas encore assez pour le talent qu’elles ont.

 

Adam Naas

J’essaye toujours de vous trouver les albums sur YouTube, mais apparemment, celui-ci n’y est pas. Tans pis, il n’y a qu’une chanson mais les autres devrait suivre. En attendant je vous ai mis le truc Spotify, je ne sais pas si ça va marcher… mais bref. Ce mec à une voix magnifique et quatre titres c’est pas assez.

 

Banks

Elle à commencé à écrire a l’adolescence et depuis…BOOM. C’est devenu ça : j’aime vraiment beaucoup son univers !

 

J’espère vous avoir fait découvrir quelque artistes, bisous sur vous♥

Le Bullet Journal, pas pour vous ? (explications, inspirations, vidéos…)

Holàààà

C’est très motivé et ragaillardie par l’automne, ma saison préférée, que je vous retrouve aujourd’hui pour parler organisation, et plus précisément Bullet Journal. En effet, il y’a un mois maintenant, m’est venu l’idée de commencer ce carnet vide qui traînait dans mon tiroir, et puis c’était la rentrée alors pourquoi pas prendre de très bonne résolutions et mieux s’organiser ? Finalement j’aime tellement que je me suis dis que j’allais vous en parler, on sait jamais, peut-être que ça vous intéresse de savoir comment je remplis mes carnets vides et comment j’organise ma vie, toute aussi vide d’ailleurs.

1- le bullet journal, c’est quoi ?

Si vous traînez un peu sur les blogs ou sur YouTube, vous connaissez peut-être, pour les autres qui ont une vie trépidante et ne passe pas leur temps sur internet, voici une explication :

Ce principe est né dans l’esprit de Ryder Caroll, un new yorkais (obviously, ça vient de US, vous vous attendiez à quoi ?) parce que le Monsieur en avait ras la quiche de tout noter sur des post it, ou de garder ses données sur le Cloud. Monsieur voulait du papier et un stylo, à l’ancienne. Si vous avez fait un peu de socio, je vous dirais, c’est une stratégie de différenciation, l’Iphone et la wifi c’est pour les pauvres, et lui, bien plus évolué, riche et intellectuel, il préfère les carnets Moleskine.

Le Bullet Journal (où bujo, plus familièrement), c’est un savant mélange de l’agenda, de to-do list, et de tas d’autres carnets, en un. Alors comme ça ça fait peur, mais en fait c’est très facile d’utilisation, puisqu’on le créer aussi à sa manière, et puis c’est un carnet, ça va pas vous mordre.

Devenu de plus en plus célèbre, il n’est désormais plus destiné qu’aux gens super busy, mais aussi aux gens comme vous et moi. Sauf qu’au lieu d’écrire « vidéo conférence avec les japonais pour l’investissement sur l’innovation », comme pourrait le faire un chef d’entreprise, nous on écrira « penser à se laver ».

2- le bullet journal, comment ça marche ?

En gros, t’as besoin d’un carnet, d’un stylo et pourquoi pas de masking tape, de feutre et de paillettes si t’es une nana plutôt fun.

Tu ouvre la bête et l’ordre des pages va comme ceci :

  1. les signes adoptés, les petites abréviations et le code couleur, plus communément appelé « key » ou « clés » si t’es patriote.
  2. l’index, pour t’y retrouver parce que mine de rien c’est plutôt utile de savoir où tu as mis quoi.
  3. page récapitulative du mois, comme une sorte de calendrier
  4. pages par jour, alias « les daylis »
  5. pourquoi pas une liste ici ?

CEPENDANT, et j’insiste, vous faites comme vous voulez les poulets. A part les clés et l’index que je trouve plutôt indispensables et universels, vous êtes libres dans l’ordre des pages.

Alors, ça c’est la vidéo du Monsieur en question qui explique les bases du bidule. C’est toujours utile de la regarder, mais personnellement elle ne m’a pas appris grand chose car comme je le disais, l’intérêt du Bullet Journal c’est de faire son propre système.

Et puis je me sentais obligé de ne pas vous laissez qu’avec cette vidéo et ce bujo sobre, terne, simple. Il me faut de la fioriture, du dessin, de la couleur, enfin bref un peu de créativité quoi. Parce que oui, perso, mon bujo c’est aussi mon moyen de gribouiller, de dessiner et de m’exprimer un peu. Cette vidéo est intéressante parce qu’elle présente un bujo plus fourni avec une organisation différente.

Comme vous pouvez le constater, niveau organisation y’a le choix. La mienne est encore différente !

Aprés les clès et l’ndex, je mets une page calendrier pour avoir une vue globale du mois. Juste en dessous, je mets des listes qui sont aussi dans une visée globale (goals du mois, à acheter ce mois-ci, pense bête…).

Juste ici, mon tableau Pinterest spécial bujo.

bujobujo2bujo3

3- le bullet journal, c’est pas pour moi ?

Concrètement, je vous vois venir grosses comme des maisons : on dirait juste une élucubration de plus de bloggueuses en mal d’excuses pour faire des listes ou remplir leurs carnets. Et j’étais dans le même état d’esprit que vous avant. Pas de panique on peut survivre sans, je ne vais pas vous dire que c’est révolutionnaire et que ça a changé le sens de ma vie ou ma vision des choses.

En fait, je vois ça comme un croisement du carnet de motivation à être un tantinet productive, et un deuxième agenda où noter devoirs importants, listes, événements et rendez vous, voir idée d’articles pour le blog ou wishlist.

Ça n’a rien changer dans ma vie mis à part 3 choses, non négligeables :

  1. quand j’ai noté un truc à faire dans mon bujo, je n’ai qu’une envie, cocher la case pour montrer que je l’ai fait. Et des fois, je dis bien des fois, ça me motive à me bouger le cul. Et des fois encore, je peux carrément me fixer des objectifs et ça marche.
  2. j’ai une vision globale des événements, comme on pourrait l’avoir avec un agenda organisé par semaines ou un calendrier tout simplement, et j’adore ça parce que je peux voir ce qui m’attends, ce que j’ai fait… plus l’impression de tout savoir au dernier moment.
  3. j’ai tout dans un seul carnet : moins de consommation de carnet, et un objectif de vie pour ceux qui traînent encore vide ou peu utilisé dans mes tiroirs (pas beaucoup à vrai dire)

Alors DEVRIEZ-VOUS en avoir un ? La réponse est non. Non vous n’en avais pas besoin si vous êtes hypra organisée, que votre agenda vous sert à tout et que vous n’avez pas de carnet vide à remplir. Par contre, si comme moi vous êtes flemmarde, tête en l’air et que vous adoré les listes, la papeterie et prendre du temps à écrire, alors, oui, ça vous sera surement utile. Je vous préviens cependant que dans les premiers temps vous ne saurez pas quoi écrire dedans, et c’est tout à  fait normal : gardez espoir et puis vous vous rendrez compte assez vite que finalement on y met tout, et qu’on l’adore, son bujo.


Après avoir relu cet article, je m’excuse pour le ton sarcastique un peu trop lourd, adopté lors de l’écriture, mais que voulez vous, dés que ça parle papeterie et organisation je deviens toute chose.

J’espère qu’a défaut d’avoir suscité chez vous un intérêt pour le Bullet Journal, cet article vous aura plu. Bisous ♥