Sciences Po, ou comment passer par toutes les émotions en une journée.

Bien le bonjour !

Oui, ça fait trois mois que je suis absente de ce blog, j’en suis profondément désolée. Entre la succession d’exam et le manque d’inspi j’ai préféré faire la morte que écrire de la m****.

The Paley Center for Media riverdale whats up paley center you go girl GIF

Vous vous souvenez peut-être de mon rêve irréaliste de rentrer à sciences po ? Vous savez ce truc que je prépare approximativement depuis 1 ans, avec plus ou moins d’efficacité cependant. Et bien le concours c’était le 1er Avril (pas un poisson promis), et même si ça fait longtemps je voulais vous raconter mon expérience.

Plantons la situation : pauvre que je suis, je faisais une prépa avec mon lycée, sur la base du volontariat des professeurs.  Je dis « pauvre que je suis » car en effet, certaines et certains préféraient de loin une prépa privée à 3000€ pour un concours qu’ils ne sont pas sûrs d’avoir, mais après tout, chacun sa vie chacun son chemin. En fait je suis presque jalouse de ces gens là, à coté j’avais l’impression de bosser dans le vide, et que eux seuls obtiendraient ce putain de concours à la noix, pour lequel je n’avais plus aucun espoir.

 comedy sad nbc the office depressed GIF

Ainsi, le jour J arriva, et c’est la que ça devient intéressant. Tout d’abord, c’était un : samedi, il fallait y être à 7h30 du matin. Pas besoin de vous faire un dessin de la douleur que je ressentais déjà. En plus, j’étais malade, j’avais mes règles (so glamour) et je suis sujette au stress de manière inquiétante. Pour vous dire, mon médecin m’a même prescrit quelque chose contre l’accélération du rythme cardiaque du au stress.

J’y étais avec une amie, et nous avons du trouver nos amphis. Par chance, nous étions dans deux amphis voisins, mais le moment de la séparation est arrivé (so tragique). Nous étions au moins 300 dans mon amphi (ou du moins c’est l’impression que ça me faisait). Première épreuve de la journée : thème d’actualité. Je m’étais préparée à tout, mais pas au sujet qui est tombé ce jour la. « La France et son armée aujourd’hui », 5 document, 4 heures. Génial.

 movie mean girls great tina fey ms norbury GIF

Autant vous dire que l’expression « y aller au talent » était tout à fait appropriée à la situation. Maintenant, prions pour que j’ai beaucoup de talent les amis.

Fin de cette épreuve, je retrouve ma pote, et croise un très grand nombre de personnes connues ou pas. Ce qui est beau dans ce genre de journée c’est que tout le monde semble solidaire et il y a comme un regard mêlant compassion et encouragement dans les yeux de chacun (ou alors c’est encore moi qui divague et en fait c’est chacun pour soi). Dans les personnes qu’on croise justement, il y en a deux types : celles qui viennent en pyjama et démaquillées, comme moi, et celles qui ont l’air d’avoir mis leur plus belle tenue, j’ai même vu un gars en tailleur, un autre avec un nœud pap.

 wtf mrw mom fighting sister GIF

Après un super panini de la cafet’ (leurs cafés sont dégeus btw), nous revoilà parti pour une épreuve d’anglais et une épreuve d’histoire. En soi, ces deux là ce sont mieux passées que le sujet du matin. D’ailleurs, les étudiants qui nous surveillaient (pas de budget, alors ils comptent sur le volontariat, que voulez vous) ont lâché à la fin :

-« Moi j’ai eu 4 en histoire et j’ai été pris »

-« Moi 6 ! »

-« Moi 3 ! »

Vous ne pouvez pas vous imaginer la vague d’applaudissements mêlée à des exclamations de joies qui ont suivis ensuite. Il n’y avait sans doute que moi qui pensait « Mais enfin, il n’y en a que 200 de pris, on est 2700, et ils s’imaginent qu’ils vont être pris avec un 6 en histoire ? Ces étudiants là ont du avoir 20 dans les deux autres matières. » Mais je ne pouvais m’empêcher de hurler (toujours dans ma tête) « T’AS UNE CHAAAAAAAAANCE BORDEEEEL ! »

  happy happy new year joy how i met your mother champagne GIF

Enfin bref, pour en finir, je voulais juste dire ce que j’ai retenu de cette journée. Tout d’abord que les concours, quels qu’ils soient, sont stressant, ça n’a rien a voir avec le bac, je vous jure. Ensuite, que j’étais capable de faire 8:30 d’épreuve dans la journée, et que ma foi, ma détermination n’est pas si mauvaise que ça. En soit, j’ai « appris » à relativiser. C’est, je crois, la première fois de ma vie que l’échec ne paraissait pas réellement dramatique (peut-être parce que ma migraine avait l’air plus grave), et je me suis surprise à positiver la chose, ce que je ne fais généralement jamais.

Ainsi, j’attends les résultats sans vraiment y croire, mais je suis contente d’avoir préparé ce truc, qui m’a donné le goût de la culture et du travail, et un peu d’ambition aussi. C’est étrange à dire, mais même en cas d’échec j’aurais quand même gagner, et comme dirais ma mère « Rien n’arrive par hasard, un jour, tout prend un sens. »

bye

 barack obama boom done mic drop finished GIF

Londres, le récapitulatif

Holà compañeros !

Vous l’attendiez (ou pas), voici l’article vlog/récapitulatif/bonnes adresses/ racontage de vie de mon séjour à Londres.

Jour 1 (celui qu’on retieeeent) :

Le premier jour donc, nous avions un avion à 11h environ. Tout s’est très bien passé, et puis arrivées en Angleterre, les choses se sont un poil compliquées. Tout d’abord, nous avions réservée deux places dans une navette qui allait jusqu’à Londres. Sures de nous, nous avons marcher jusqu’à un quai de bus, mais malheureusement ce n’était pas le bon. Et bien évidement nous avions donc louper la navette. Ainsi, nous avons du retraverser l’aéroport en entier, pour enfin trouver ce put*** d’arrêt de bus. Par chance, nous avions droit de monter dans une autre navette avec notre réservation.

Une fois arrivées à Londres, il fallait prendre le métro. Prévoyantes que nous sommes, nous avions au préalable repéré la ligne à prendre. En arrivant sur le quai, une femme nous informe que… La ligne est en travaux jusqu’a la fin de la semaine. OUI TOUT A FAIT. (encore un coup du karma sans doute). Nous avons finalement pu prendre une autre ligne, et même si il fallait marcher un peu plus, nous avons été très contentes d’enfin arriver à l’hôtel.

Mon téléphone (oui finalement il est arrivé) n’avait plus de batterie. J’ai donc eu la nécessité de le recharger. MAIS en Angleterre les prises ne sont pas comme les nôtres. Donc j’ai du me délester de 5 livres pour un adaptateur. PENSEZ AUX ADAPTATEURS. Voilà.

Enfin, nous avons pu, avec la soirée qu’il nous restait, aller à Harrods. Harrods c’est les galeries Lafayette en douze fois plus grand/luxueux/cher/beau/bondé.

32012161056_3f2c34c027_o

La façade était toute éclairée, en suivant les reliefs du bâtiment et c’était juste : WAHOU.

Autant vous dire de suite : pour moi ce n’était pas une surprise parce que j’y était déjà rentrée une fois, mais je ne sais pas si c’est la période qui fait ça, ou alors que je ne m’en souviens simplement pas, mais c’était clairement un autre monde. Rien qu’en faisant un pas dans le haul d’entrée, nous avons vu débarquer une femme blonde enroulé dans un manteau parme assortie avec une chapka, que son premier garde du corps poussait dans une sorte de fauteuil roulant, et le deuxième qui empêchait les gens de s’approcher de celle-ci, alors que personne ne s’approchait réellement.

31917675441_f9d3eb3ddf_o

C’est à l’intérieur que c’est encore plus beau. Mais attention, si vous faite partie, comme moi et le reste de ma famille, de la classe moyenne et/ ou des touristes, vous ne risquez pas de faire beaucoup d’achats, à moins que vous alliez au rayon bouffe, et encore. (remember la baguette à 10€) Les plafonds (images 1) sont tous magnifiques, les lustres encore plus. Le personnel est habillé selon le rayon, dans des tenues traditionnelles (style petit chapeau de paille au rayon charcuterie) ou très guindées (comme aux sacs à mains). J’ai slalomé entre les stand des produits Louboutins (images 3 et 4), et les boutiques de créateurs, dans lesquelles je n’ai pas osée rentrer.

Puis nous avons mangé dans le coin mais je n’ai pas pensé à vous noter le nom du resto parce que j’avais faim, que j’étais crevé et qu’il était tard. En tout cas, c’était un fish and chips digne de ce nom, pour pas très cher. L’intérieur était sympa mais un peu bruyant au rez de chaussé, il existait un étage plus…chic ?

Jour 2 : 

Nous avons commencer notre séjour par « les classiques » Buckingam, ou nous sommes tombées sans le vouloir sur la relève de la garde et donc, une multitude de touristes. C’était un peu chiant de se faire marcher dessus mais après une heure de bataille pour prendre des photos entre les têtes, nous nous sommes dirigées vers Westminster ou nous avons pu admirer Big Ben.

31241310663_1d96fc51a5_o

Ensuite, nous nous sommes dirigées vers la National Galery, admiré les tableaux de Van Gogh, Monnet et Manet, Dali, Klint, Le Douanier Rousseau… En fait toute la partie des peintres modernes, car le reste je l’avais déjà vu et ça n’intéressais personne.

31903011332_5bfe88c20c_o

Clairement, je me suis découvert une passion pour ce genre de tableau. La National Galery est vraiment un musée super cool, j’y passerai bien des heures.On y croise souvent des gens de tous les âges qui reproduisent certaines œuvres.

Puis de là, nous avons pris la route pour Picadilly. Sur le chemin, nous nous sommes arrêté dans un restaurant du nom de « Tiger Tiger » ou nous avons pu manger copieusement pour peu cher.

32034762695_77cae23920_o

Après ce repas, nous avons arpenter Oxford Street aka la rue du shopping aka mon endroit préféré sur Terre. Un conseil : si vous commencez à marcher dans Oxford Street, de 1) préparez de bonnes chaussures avec de bonnes chaussettes, 2) prenez vos médocs contre la claustrophobie ou l’intolérance à la foule, 3)n’essayez même pas de vous contenir d’acheter, vous n’y arriverez pas. Pour vous dire, on y a passé 4 heures, j’avais mal aux pieds, les gens finissaient par m’insupporter et j’ai dépensé 80 livres. Oui.

32051246625_d85c54ac1b_o

Enfin, nous somme rentrées et nous avons mangé une pizza dans notre chambre d’hôtel, affalées. C’était pas très gracieux mais super cool.

Jour 3 : 

C’était le jour de Camdem ! Ce quartier c’est genre : un rêve terrestre. Entre les étales des marchés et les stand de bouffe, on s’y perd mais on en redemande.

31241313243_911e22edfd_o

Les façades, le canal, les gens, les stands de bouffe divers et variés, bref un véritable paradis. Un magasin sur deux est un magasin de touriste, et puis des fois on tombe sur une boutique de sneakers ou une friperie.

D’ailleurs en terme de friperie, en voilà une pas mal ou j’ai acheté un bonnet parce que j’avais extrêmement froid. Garnie en jean et en bijoux fantaisies, j’y aurais bien passé des heures.

31241586503_4d734d4b87_o

Ensuite nous sommes retournées vers le centre pour voir Covent Garden de nuit, avec les décoration et l’ambiance post-Noël, c’était magique ! Vous pourrez y trouver des boutiques de luxe, un restaurant, un orchestre, et souvent des représentations de rue, comme des magiciens ou des clowns.

32012170346_b75477aa44_o

(peut-on parler de la déco de Noël de cet endroit svp ?)

31917452901_3ca9733015_o

Jour 4 :

Dernier jour complet. C’était triste. Vraiment. 

Mais bref, nous avons commencer par le célèbre Tower of London, spot de touristes par excellence, suivis d’une séance photo prés du pont et d’une ballade prés de la tamise.

31210272514_dc5899e5fc_o

Je dois avouer que malgré le monde, j’aime beaucoup cet endroit, on voit les building e la city, la tamise, le centre historique… bref, c’est un peu l’endroit idéal pour avoir une vue globale de la ville.

Puis nous nous sommes dirigées vers la Hay’s Galleria, charmante galerie couverte avec une belle fontaine au milieu. J’avoue que je ne connaissais pas cet endroit et que je remercie le hasard qu’on soit tomber dessus. en plus, avec la période de Noël, c’était vraiment beau et ça donnait une vue imprenable de la ville.

31885862042_ab4c157be1_o

Nous avons mangé dans ce restaurant, Cinq, ou le directeur parlait français parce qu’il avait des origines québécoises, et ou nous nous sommes sentis presque comme dans notre salon. C’est vraiment très chouette comme endroit pour manger, il y’a de tout pour pas cher et le cadre est cool.

31210547984_c38abeef9a_o32033964575_674e30f313_o

Puis nous avons filé au Tate modern, ou LE musée d’art moderne par excellence. Ce qui est chouette c’est qu’il est au bord de la Tamise lui aussi, prés d’un pont. Je crois que vous aurez compris que j’adore trop ce coin.

31933609571_82c84029a3_o

Du Picasso, du Dali et leurs copain en veux tu en voilà. J’avoue que certaine oeuvres me laissaient… de marbre. Mais certaines expos sont magnifiques. Un conseil cependant : pour le faire entièrement, il faut prévoir du temps… en une heure et demie nous n’avons fait qu’un étage !

Enfin, nous étions donc le 31 décembre, nous avons décidé de nous trouver un spot (gratuit) pour voir le feu d’artifice du nouvel an, et à 19h, il y’avait déjà beaucoup de monde. Le feu était à minuit, et je dois dire que 5 heures à attendre par -2 c’était long, mais on m’a proposé une couverture et du café plusieurs fois (la solidarité des touristes peut-être, ou simplement la gentilles anglaise, je ne saurais pas dire de quelle origine était exactement ces gens), et même si je les ai refusé ça m’a réchauffé le coeur et j’ai eu espoir en la race humaine.

  31210566534_043ee0e5bd_o

Pour le bonus, la photo du feu, qui a duré dix minutes (oui c’est important de le préciser, parce qu’attendre 5 heures pour dix minutes ça fait mal). Et désolée, elle est floue, mais avec le monde il était compliqué de prendre de belles photos.

31989250246_36960bb207_o

Jour 5 :

Aprés avoir retrouvé un métro, suivi d’approximativement un bon million de personne, nous avons dormis 4 heures, nous sommes réveillées en retard, avons loupé la première navette, mais finalement arrivées à l’heure à l’aéroport. C’était sans compter sur les contrôles qui ont duré 30 MINUTES pour nos deux valises, alors sachez le : tout, et je dis bien TOUT vos produits liquides doivent rentrer dans UN SEUL SAC EN PLASTIQUE RIDICULEMENT PETIT. Et ils fouillent même les cadeaux. Mais bref, nous étions donc encore en retard, nous avons couru à travers tout l’aéroport et sommes arrivées pile à la fermeture des portes, si c’est pas beau.

Mais oui, après toutes ces aventures nous sommes bel et bien rentrées chez nous en vie et entières.

Conseils pratiques juste au cas ou : 

Pour se déplacer, nous avons choisi l’option de l’Oyser card : plus pratique, plus économique. Il suffit de la charger avec une somme, et puis de la passer comme une carte normal. Franchement, si vous êtes amené a vous déplacer dans Londres, c’est l’option idéale, en tout cas de ce que j’ai essayé !

32051303365_290c35f047_o

Le change j’en avais fais en France, et je vous conseil de faire ça aussi. Mais si jamais vous avez besoin d’argent en plus (et dans ce cas emportez des euros avec vous) ou que vous avez oublié de le faire en France, passez dans ce bureau, car c’est le plus intéressant que je connaisse. Pour 50€, j’ai eu 40 livres ! C’est vraiment intéressant. Il se situe juste avant Trafalgar Square, en face de la national Galery, c’est aussi une boutique de souvenirs.

31676286310_08a7bb5172_o

Les 10 choses que j’aurais aimé qu’on me dise avant d’avoir une frange.

Hola compañeros,

Me revoilà pour vous prévenir, vous informer, de ces choses gardées secrètes sur la frange, cette terrible mèche au milieu du front, qui fait son come back depuis un an, et qui s’étend à travers le monde avec son armée de terrifiant ciseaux (qu’ils soient sous les ordres de Jessica la coiffeuse ou sous les ordres de vos ciseaux, accrochés a vos mains maladroites).

1 . NE LE FAITE PAS CHEZ VOUS PAR PITIÉ ! 

Expérience vécue, de moi, en 5éme, qui a jugé bon de le faire seule face à mon miroir. C’était une terrible erreur, et à moins d’être coiffeuse, ne le faite jamais seule. JAMAIS. C’est tout. C’est pas négociable.

upthebaguette | Tumblr

2. Chez la coiffeuse donc… mais pas n’importe laquelle non plus.

Parce que comme vous le savez, la mienne c’était pas non plus une pro, du coup je détestais ma tête, fraîchement sortie du salon. Mais je n’ai pas à me plaindre, parce que ça aurait pu être nettement pire ! Ne faite confiance qu’aux vraies coiffeurs, les bons, les balaises, les anciens, les Dumbeldore des cheveux.

Quand on me dit que la chasse c’est un passe temps, un loisir, bien plus qu’une simple ballade en foret

3. Le brushing vous devrez apprendre.

Parce qu’une frange ça tombe, et selon l’effet désiré, des fois, il faudra apprendre à vous armer d’une brosse ronde et d’un sèche cheveux, et une fois le geste dans la poche, c’est facile comme bonjour.

1b0475c947d0b5692dba55623a68cd27.gif (500×203)

4. Les retouches c’est facile. Ne vous laissez pas embobiner.

« Reviens au salon quand tu veux pour les retouches hein » NON.

Les retouches c’est simplissime, il suffit de ne pas couper dans le tas comme une abrutie, mais de prendre son temps et de couper mèche par mèche. Regardez des tutos sur internet, et franchement, au bout de deux fis, on fait ça sans hésiter. Par contre, tous les 6 mois peut-être, si vous voulez un truc niquel, il faudra aller refaire définir la forme chez votre coiffeur.

Quand je réalise que mon prof d’anglais ne rélève pas les absences et que si mon horoscope est bon, je peux partir presque sereinement le mercredi à 14h au lieu de 18h

5. Oui, c’est encore original.

Parce que même si ça s’étend, peu passe encore à la frange, et franchement, vous avez l’air badass en deux seconde alors que les autres doivent y mettre du temps, pour se différencier.

lost tree

6. Et en plus ça vous donne de l’allure.

Quand on la porte bien, et qu’en plus ça va bien avec la forme de son visage, généralement, oui, ça vous donne un style de malade. Et non, ça ne rajeunis pas toujours ! On m’a dit que ça me rendait plus «  » » »mature » » » » (je suis passer de la gamine de 12 à 14 ans quoi).

got spoilers | Tumblr

7. Le shampoing sec, ce héro.

Oui, ça graisse et donc, ça se voit. Il faudra adopter des techniques pour s’adapter à ce phénomène, si vos cheveux régraissent vite mais que vous ne vous laver les cheveux que deux fois par semaines comme moi (parce que sinon je vous explique pas la catastrophe). Alors shampoing sec, pourquoi pas, mais aussi shampoing express dans le lavabo et ainsi de suite…

8. Votre esprit va osciller entre couper et laisser repousser, il faudra être forte.

Oui, des fois vous en aurez marre, des fois vous vous direz que vous ne toucherez lus au ciseaux, que maintenant vous laissez repousser, et puis deux semaines plus tard, la tentation de raccourcir est trop forte. Oui, une frange, c’est de la volonté.

upthebaguette | Tumblr

9. Vous aurez droit à des commentaires.

« Au début je trouvais que ça faisait peste sur toi, mais en fait ça te va bien », « j’adore ça te donne un coté Charlotte aux fraises, t’es toute mignonne », « Moi je porterais pas, je trouve que ça fait caniche, mais c’est ta tête après tout. »

Ce sont mes trois réflexions préférées, mais franchement je vous en épargne plein. Alors oui, une frange donne apparemment le droit aux gens de faire des commentaires un peu stupides. Mais on s’adapte.

upthebaguette | Tumblr

10. Une frange, ça bouge.

Et ça évolue, vous n’avez pas toujours la même. Des fois elle est brushée, des fois rideaux, des fois plates, des fois courte, longue, en mèche, droite…bref, pas d’ennuie, mais justement; ça demande un peu de flexibilité, et personnellement c’est ce que j’aime avec cette coupe, on peu changer une mèche de place et ça fait une différence.

the 100 spoilers | Tumblr

En espérant que vous tiendrez compte de cette prophétie quand vous vous rendrez chez le coiffeur, avec tout mon amour.

kiss♥

(1) Tumblr

Je reviens vous raconter ma vie

pourrie

Holà compañeros

C’est Noël, et franchement, je sais pas si c’est le karma ou quelque chose du genre, mais j’avais jamais eu une fin d’année aussi morose.

The Secret to Telling an Unforgettable Story - Ink and Quills

Premièrement, j’ai pas bossé des vacances, mais ça c’est totalement ma faute et pas celle du karma. Seulement je suis méga démotivée et je dois bientôt mettre mes vœux sur APB et c’est méga stressant parce que je ne sais pas quel sens doit prendre ma vie (parce que pour l’instant elle n’en a aucun, et mon objectif principal en ce moment c’est finir les séries que j’ai en retard et raconter ma vie ici, trouver des gifs drôles, et puis manger).

upthebaguette | Tumblr

Deuxièmement, j’ai failli tuer une bonne dizaine de conseillers SFR qui ne comprenaient RIEN à ce que je leur disais, et pourtant je vous jure que c’était compréhensible. Résultat mon téléphone arrive, 1 mois après la bataille, et je vais plus pouvoir téléphoner le temps qu’il arrive parce qu’ils ont activé la carte SIM de l’autre, et désactivé la mienne. OUI. TOUT A FAIT. Mais bref, j’essaye de me consoler et de sortir de chez moi au lieu de traîner sur mon téléphone. (mais deviner de quoi j’ai besoin pour savoir qui veut sortir ?)
htgawm spoilers | Tumblr

Troisièmement, dans une démarche de prise de responsabilité, j’ai décidé de chercher un stage pour valider mon BAFA mais figurez vous que je suis trop jeune pour faire un stage avec des enfants sous ma responsabilité. LOL. JE SUIS EN STAGE TROU DU CUL. T’ES CENSÉ M’ENCADRER. Mais la aussi je prends mon mal en patience.

the 100 spoilers | Tumblr

Et enfin, quatrièmement,  le meilleur pour la fin, j’ai perdu mon propre cadeaux de Noël. Vous avez bien lu. J’étais à la Fnac, ma poche Diptyque dans la main,avec un parfum à 70 balles qu’on venait de m’acheter, et puis je l’ai posé et je l’ai pas reprise (obviously, je sais pas comment j’ai fait) et du coup quand je suis revenue elle n’était évidement plus la. Donc oui, en plus de n’être absolument pas productive, sans téléphone, violente envers les conseillers SFR (toutes mes excuses, mais un forfait à 69,99 c’est pas trop dans mon budget #realstory), sans stage, je suis sans cadeau de Noël.

upthebaguette | Tumblr

Comment on peut arriver a accumuler tous ça alors que c’est Noël et que tout le monde est heureux ? Suis-je maudite ? Comme je le disais, je vais sûrement me mettre à croire au karma, et arrêter de me moquer des filles qui portent encore des leggins en guise de pantalons, peut-être que je suis punie pour mon trop gros sarcasme. Ou alors parce que je ne suis plus capable de faire d’articles sérieux, sans gifs dedans.

Drafts | Tumblr

A bientôt peut être, si je suis toujours vivante.

…to join the fun in feeling disappointed in our country! | This "Late Night" Writer Just Said What Most Black People In America Are Thinking Right Now

Pourquoi je n’ai pas l’esprit de Noël en 10 GIFs

Holà compañeros

En cette sainte période de Noël, ou tout le monde sort son stock de niaiseries à coup de films moralisateurs sur a quel point la famille te la générosité c’est important et qu’il ne faut jamais perdre espoir et tout et tout… Je me lève et proteste parce que je vois toujours le coté négatif des choses, et pour que ça passe mieux je vais y foutre des GIFs histoire que vous me preniez pas pour une tarée pessimiste qui se défoule sur internet.

1 .Noël c’est bien mais… vous ne savez jamais quoi offrir

Soyons honnête, votre oncle en a marre des tirs bouchons fantaisies.

Quand mon date veut mettre une musique sur YouTube et que des suggestions de vidéos gênantes s’affichent

2. Noël c’est bien mais… on connait tous ce sourire hypocrite quand les cadeaux sont nuls

Il faut dire à votre mamie que vous n’aimez plus hello kitty depuis vos 12 ans.

Comment je compte combler ma copie d’anglais avec mon absence de vocabulaire technique

3. Noël c’est bien mais…. Prendre dix kilos, beaucoup moins.

L’entrée, et puis la deuxième entrée, et puis le pain, et puis le plat, et puis le deuxième plat…

Quand je fais 2 restos et que mon pote se ramène chez moi à 22h avec de la pizza

4. Noël c’est bien mais… vous n’aviez jamais rencontré cette cousine au troisième degrés

Et vous avez déjà oublié son nom.

Quand je m’installe à la BU, regarde 15mn le vide et repart

5. Noël c’est bien mais…  le repas dure dix ans.

Le temps que Papi finisse le chapon.

Quand je n’ai plus de chauffage, que ma proprio est insupportable parce qu’elle a reçu ma lettre de départ, que je n’arrive pas à dormir dans mon appart, que c’est impossible de trouver un médecin à Nantes et que je veux juste rentrer chez mes...

6. Noël c’est bien mais… quand on vous demande comment vont les études c’est un peu gênant.

Comment annoncer que vous ne savez pas quoi faire de votre pauvre existence après le BAC ?

“Comment tu survis avec ta double licence?”

7. Noël c’est bien mais… c’est encore plus gênant quand on vous demande ou en sont les amours.

Au même point que l’année dernière, et celle d’avant.

Quand on fait moitié-moitié avec une pote pour rendre un compte rendu d’un livre mais que ses notes sont illisibles

8. Noël c’est bien mais…votre mère qui prend des photos de vous,ouvrant les cadeaux dés le matin, beaucoup moins.

Quand je débarque à mon cours de morphosyntaxe à 8h

9. Noël c’est bien mais… c’est les vacances les moins productives de la Terre.

Festoyer ou faire sa dissert de philo, le choix est vite fait.

Quand je reçois une notif tinder et que ma voisine de classe m’a cramée

10. Noël c’est bien mais…ça passe bien trop vite, et après le monde est morose.

Et en plus ça me rend mélancolique, genre je suis vieille, je crois plus au père Noël et bientôt je serais Maman et…ohlala.

N’avoir son panier asos réservé seulement pour une heure lors du Black friday

 

Voilà, j’espère ne pas vous avoir trop sapé le moral, mais maintenant vous savez ce que c’est que d’être moi à cette période.

Non, je ne suis pas fun.

Allez, kiss et joyeux Noël.

News de moi même

Holààààààà

Ça faisait longtemps que j’avais pas raconté ma vie dans un article avec des gif’s alors pour une fois qu’il se passe des choses dans ma vie je me suis dis que c’était l’occasion lol.

Quand j’en suis à mon quatrième retour Asos en moins de deux semaines

Premièrement, j’ai passé mon BAFA (le truc pour être animateur (sous-payé et exploité) joyeux et gentil) et je l’ai eu, mention bien d’ailleurs ! La semaine à été très éprouvante et je dois avouer que ça fait du bien que ça se termine mais je m’étais attachée à certaines personnes, sensible que je suis, alors ça me fait un peu de peine aussi, même si on se reverra peut-être en dehors (mais ce sera nettement moins cool, avouons le).

Ah, ouais on s’en fout mais je le précise parce que ça ne m’arrive JAMAIS, mais du coup j’ai tapé dans l’oeil d’un gars, du coup j’ai un date Vendredi.

Quand je me traine à un tinder date sans AUCUNE joie parce que ses nouvelles photos sont bofs mais que MIRACLE ce fut une agréable surprise

Continuons dans le mood « Camille la mijaurée » parce que figurez vous que dans mon centre de formation, le directeur m’a dit que, je cite, « tu as une attitude séductrice, avec tes boucles d’oreilles et ton pull qui tombe sur l’épaule ». En gros, il m’a dit poliment que j’étais une pute parce que je porte des créoles et que mon pull tombe sur mon épaule. Non je ne m’en suis pas remise. Et après, pour apaiser les tentions, vu qu’il venait de me juger MOI et pas mon stage, comme il aurait du le faire, il a trouvé drôle de me surnommer « princesse Camille ». Oui, on a à faire à un enculé. Mais non, je n’ai pas péter un câble.

   Gifs de France

Ce stage terminé, j’ai fêter Halloween seule devant Beatlegeause, non pas qu’on ne m’avait pas invité quelque part (on l’avait fait à trois reprises d’ailleurs, je me sens honorée d’avoir une vie sociable en ce moment) cependant mes parents ont jugés bon de me séquestrés chez moi, pour manque évident de rangement dû à un autre manque évident de TEMPS, et en ma qualité de mineure je n’ai pu protester.

Quand il est 9h27 et que dans 3mn je vais me forcer à être une étudiante disciplinée, qui respecte son planning de révision en commençant à l’heure

Par une extrème incohérence, ma mère à quand même trouvé bon d’aller acheter des chaussures (2 paires de bottes pour moi hihi) et d’aller au ciné LE MÊME JOUR ce qui n’arrive jamais même en période de bonne humeur. Du coup j’ai vu Bridget Jones 3 et mon dieu que c’était drôle, je vous le conseil, et lisez le bouquin aussi.

Parenthèse fermée, passons aux choses vraiment intéressantes : JE VAIS A LONDRES POUR LE PREMIER DE L’AN !

Quand on m’offre quatre livres de mon auteur préférée que je n’avais pas, chose difficile au vu de tous ceux que j’ai déjà

So, vous imaginez bien que je commence déjà mes plans sur la comète, à savoir : des wishliste et des économies. Vous aurez peut-être, si ma motivation est présente, une flopée d’article parce que Londres entre Noel et le premier de l’an ça envoi du paté je crois. On ne parlera pas de mon retour en France le 1er Janvier dans la journée, donc ma première journée de 2017 déjà en mode working girl crevée, croulant sous le poids de ses achats, on adore.

I ain't no average bitch, well that's for sure

Ah, j’ai coupé mes cheveux dans ma salle de bain toute seule l’autre jour, du coup me voila avec un carré long et une frange…

Sinon que dire, à part que la seule bonne nouvelle qui suit c’est l’arrivée de Noel, parce que sinon je ne fais que BOSSER toute la journée donc bon, il y’a plus réjouissant.Sinon vous, comment ça va ? des choses à me raconter peut-être ? Je me fais toujours un plaisir de lire votre vie !

Allez, Kiss

Quand un gars complimente mes cheveux deux fois dans la même conversation

Les gif’s de la rentrée 

Mes salutations,

En cette fin du mois d’Août, je me vois dans l’obligation de rédiger cet article dont le but et de résumer en quelques GIF’s toute l’année scolaire qui m’attends, et qui doit vous attendre aussi.

Je vous envoie tout mon courage et beaucoup de force pour ce retour de vacances, et j’espère que contrairement à moi vous n’aurez pas envie de tuez vos camardes/collègues ou profs/supérieurs deux semaines après la reprise des cours.

Quand t’es pleine de bonnes volontés pour la rentrée…

I miss her

…mais que tu fera mieux au nouvel an.

Quand j’ai manqué deux cours de philo parce que mon DM est pas encore terminé

Que tu reprends le sport…

Gif Animé Humour

…ou pas.

Quand je me voyais déjà réviser à fond le weekend entre le concours blanc et avoir une réussite assurée aux épreuves du lundi

Quand tu veux arriver flawless tous les matins…

Quand j’arivve à un date tinder

…mais que tu veux gagner du temps de sommeil en supprimant l’étape maquillage.

Quand je suis seule chez moi, face à face avec un pot de beurre de cacahuètes

Quand tu essayes de manger équilibré, vegan, bio, sans lactose, et sans déchets….

Quand j’ai ouvert mon manuel de grammaire allemande sans m’y être assez préparée

…mais que finalement tu t’autorise un big mac pour la troisième fois de la semaine.

10 Astuces pour Maigrir Efficacement Avant l'Eté.

Quand tu dis adieu aux sorties pour reprendre le rythme…

Quand je me suis trompée d’adresse pour mes deux commandes Asos

…mais que tu ne peux pas refuser ces douze invitations au ciné, restau, apéro, anniversaire, pot de départ et j’en passe.

Quand ma pote fait sa pendaison de cremaillère le jeudi soir et que, par miracle, je n’ai que 2h de philo le lendemain

Quand tu veux redevenir sociable….

Quand tu préssens un certain message arriver et que tes déductions étaient bonnes

…mais qu’en fait les gens sont vraiment cons.

Quand chaque nouvelle publication sur le groupe facebook de ma classe apparait pendant les vacances et me rappelle qu’on a bien trop de devoirs

Quand tu découvre ta classe…

Quand je tente de faire chauffer cette quiche au grille pain mais qu’elle ne passe pas, m’obligeant à la passer au micro-onde…. pour qu’elle ressorte toute ramollie

…et que tu trouve UNE personne sympathique dans le tas.

Quand une fille de ma classe me prête son cours bien détaillé pour que je rattrape

Quand t’es motivée pour prendre plein de notes…

Quand je prévois d’ouvrir ma fiche de vocabulaire allemand deux jours avant l’interro

…mais qu’en fait le cour est chiant.

Quand je touche à la fin de mes révisions sur un chapitre d’histoire et que j’ai déjà oublié le début

Quand un prof parait sympathique, voir carrément cool…

enavantcamarade: “ Quand on me propose une soirée film pour me changer les idées après une journée difficile, et qu’on finit par s’endormir sur mon épaule ”

…mais qu’il mets des heures de colles dés le premier cours.

Faire une sieste avant une colle

Quand tu crois avoir trouver un gars mignon dans ta classe…

Quand j’avais fait l’impasse sur un sujet du CB de géo et qu’il est évidemment tombé

…mais qu’il était mieux de dos.

Quand j’admets aller justifier mes absences uniquement le lundi parce que le pion est po mal

Quand on critique ma tenue…

Quand on me dit que je serai en priorité pour les visites d’appart seulement quand on sera en janvier. C’est à dire 3 semaines avant la date où je quitte mon logement. C’est à dire que je n’aurais jamais le temps de tout organiser. C’est à dire que...

…et qu’il est huit heure du matin.

“Bah alors, tu me donnes plus de nouvelles?!”

Quand tu stalk les Instagram des gens de ta classe pour trouver des dossiers…

Gifs de France

…mais que tu aimes une photo par inadvertance.

Quand j’ai toujours pas souhaité un joyeux Noël ou la bonne année à ma mamie…. le 4 janvier

En espérant que je vous ai au moins fait sourire.

La bise♥

Lettre ouverte au bel anglais de l’aéroport

Holà (ou devrais-je dire hello)

Alors voilà, je sais pas si tu resitue un peu, jsuis la meuf avec la frange et le tee shirt de touriste qui était devant toi dans la file d’embarquement dans l’avion qui partais de Rome pour aller à Bordeaux.

Enfin bref, t’as dû me remarquer vite fait parce que j’avais l’air d’un psychopathe à te regarder fixement, parce qu’il faut bien dire cqu’il est, t’es cute mon pote, et tes amis pas trop alors ça détonnait pas mal tu vois, ça a attiré mon œil de meuf célibataire-désespérée-en attente de l’homme de sa vie.

Toujours est-il que t’es sortis de l’avion précipitamment, tu devais être pressé jpense, et puis t’avais l’air de passer de bonnes vacances, sans doute parce que en Europe il fait chaud et que toit tu dois te peler le cul à Londres (nan jdec c’est un cliché, et ça se trouve tu viens de Californie et je me suis trompée sur ton accent).

J’avais fait une croix sur ton beau visage parce qu’après tout on se reverra jamais, et puis même Camille arrêtes un peu de péter un câble dés que tu vois un bg putain c’est relou quoi.

Et puis le Lundi suivant tu t’es sans doute dis qu’il fallait aller faire du shopping, et ça c’est super drôle parce que moi aussi je me suis dis ça. Et puis boum, au même moment au même endroit, c’est dingue. Du coup je t’ai recroisé, je me suis re-rincer l’œil de ton visage encore une fois trés cute.

T’as du me reconnaître aussi, et puis de toute façon j’ai crié « mon anglais ! » à mes potes quand j’ai eu fait cinq pas dans la direction opposée à la tienne. C’est bête parce que ça aurait été le bon moment pour te parler tu vois, genre « hey, you were in my plane the other day, so cool, my name is Camille nice to meet you bla bla ».

Enfin bon du coup je suis partie et puis c’était fini, j’avais eu mon petit moment de bonheur de la journée, jusqu’au prochain c’est à dire mon pot de glace et moi sur mon canapé le soir même (ne vas rien t’imaginer c’était purement alimentaire).

Et puis à croire que tu veux pas me lâcher parce que une semaine après ce fameux vol Rome-Bordeaux, t’avais toujours pas bougé de cette ville ou il se passe pas grand chose et tu étais dans la même expo que moi au même moment si c’est pas une belle coïncidence ça.

Du coup on arrêtait pas de se croiser et de se lancer des regards. Le mien voulaient dire « t’es beau t’es beau t’es beau » et sans doute que les tiens c’était plus « I know her, why she look at me like that, ok girl you’re pretty weird, STOP LOOKING AT ME PLEASE ».

J’tai souris, enfin je pense que je t’ai souris parce que tu m’as souris aussi, je crois.

Jme suis vraiment demandé ce que tu faisais encore là, mes potes en avaient vraiment marre que je gueule « mon anglais est là putain ! » à chaque fois qu’on montait un étage de l’expo, ou qu’on longeait un mur de tableaux contemporains. Et puis j’ai vu, j’ai vu les trois meufs, les trois bordelaises qui devaient être la pour vous accueillir et puis vous faire découvrir la ville aussi.

J’aurais du t’adresser la parole, enfin vous adresser la parole, quand vous essayez de traduire le panneau d’information de ce tableau très bizarre mais je me suis dis que mon anglais n’étais pas assez bon et puis j’ai regretté parce que finalement la phrase que je m’étais faite sonnais très bien mais je suis pas sûre que j’aurais dis ça sur le coup.

Du coup, avec toute ma folie j’ai réussie à prendre une photo de toi, de dos, et floue, histoire d’avoir le souvenir, et puis je suis partie. Toi aussi d’ailleurs, juste derrière moi, et puis on a du se recroiser un peu plus loin mais je devais partir alors je suis partie et toi aussi.

Te méprends pas, c’est pas une lettre d’amour, je te connais pas, et puis tu sais, c’est pas parce que tu es un garçon et moi une fille que je dois absolument tomber sous ton charme et toi sous le mien, même si t’es pas désagréable à regarder (je sais pas ce qu’il en ai de mon coté, je pense pas que ce soit magique mais bon). On peut être amis si tu veux, tu m’aidera en anglais parce que toutes mes connaissances viennent des sous titres des séries…

C’était juste parce que j’ai trouvé ça vraiment drôle ce que la hasard nous fait. Pas que toi et moi, à nous tous. C’est vrai ce qu’on dit, le monde est petit. OU alors, c’est juste Bordeaux.

Du coup, j’écris ça et je le laisse ici, si toute fois on se recroisait dans Bordeaux parce que t’aime bien l’endroit et que tu veux y rester, ou que tu traînes sur les mauvais blogs lifestyle français mais j’en doute parce que là ce serait vraiment une très grosse coïncidence enfin bref.

Mais sait-on jamais.

Ceci était une sorte d’essaie d’écriture basé sur des faits totalement réels (j’en suis encore toute émoustillée) du coup j’espère que vous serez indulgentes parce que c’est vraiment niais mais la situation m’a fais rire et m’a inspiré ça. Vous devez me connaitre j’en ai rajouté un peu, dans les faits c’était un peu gênant mais vraiment l’essentiel y est.

Bisous sur vous♥

L’histoire de ma frange, enfin.

Bien le bonjour !

Voilà voilà, c’est fait. j’ai coupé, j’ai une frange au milieu du front.

Pour tous vous dire, j’espère que cet article agira comme une sorte d’auto-psychanalyse, et pour cause : je en sais que penser de cette nouvelle tête que je balade sur mon corps depuis trois jours.

C’est simple, je suis allée chez le coiffeur décidée comme jamais à ressortir avec cette putain de frange parce que soyons franc, ça fait un mois que j’y pense et j’y été enfin, je ne DEVAIS PAS reculer maintenant.

Me voilà qui entre, surprise par le nombre de gens avant moi : que des mémés ! Alors non, je ne déteste pas les pas les personnes âgées, au contraire, mais pourquoi elles viennent toujours dans un endroit comme le coiffeur, le bus ou le supermarché à des heures de pointes ? Même si moi, j’aurais pu venir un autre jour mais sur le principe et surtout sur le moment, ça m’a gonflé.

Quand chercher un appart à cette période me fera payer beaucoup plus cher pour moins bien

Mais passons, après environ trois quarts d’heure d’attente qui m’ont parus aussi long qu’une heure de français entre midi et deux (#lycéennerpz), me voilà sur le siège du shampoing. Une coiffeuse arrive, plus désagréable encore que ce que vous pouvez imaginer. Je ne sais pas si elle m’a fait un shampoing, mais en tous cas, elle m’a frotter violemment le cuir  chevelu et compléter sa besogne avec une eau brûlante.

Après cette torture, une autre arrive pour me coupe les cheveux. (Mais alors, l’autre était peut-être énervée parce qu’elle était affectée aux shampoings toute la journée ?) Je lui montre une photo de ce que je veux, Jane Birkin bien évidement. Bon, allons y, pouf, 15 centimètres en moins. Puis après un séchage, les retouches.

When you quit anything: | The 27 Most Relatable Jessica Day Quotes

Mon dieu. Qu’est ce que j’ai fait ? OK, Camille paniques pas. On peut arrondir un peu s’il vous plait ? Un peu moins longue ? Merci c’est parfait, au revoir.

Vous imaginez bien que je me suis mirer dans chaque miroirs, vitres, reflets, que je pouvais croiser, et au fur et à mesure, je paniquais. Mon dieu mais c’est HO-RI-BLE ! Mais qu’est ce que j’ai fait ? C’est affreux. C’est fini, je vais me raser la tête et investir dans une perruque.

quand il me reste trois semaines pour certains DM alors que je pensais en avoir encore 7

Et puis le hasard faisant, j’avais une sortie en ville le soir même avec des amies. Les avis de chacune divergeaient : c’est superbe, ça te va bien, c’est juste une question d’habitude, c’est bizarre ou c’est carrément pas moi. J’ai passé ma soirée à paniquer intérieurement parce que je ne me sentais pas bien en étant ainsi coiffer. Ou plutôt j’ai paniqué parce que tout le monde n’approuvait, chose qui je le sais, est ridicule.

L’attitude qu’une fille de mon covoit a adopté pendant 1h à chaque fois qu’on lui posait une question

Le lendemain, toujours pas clairement décidée de l’amour que je portais à cette mèche de cheveux, je me mirais dans le miroir puis finalement, une sorte d’affection étrange naquit en moi petit à petit. Je l’aimais bien, je devais changer de tête et je me préférais comme ça. Ça me donnait de la personnalité, un style 70 tout à fait plaisant.

Puis vient le jour de l’extrême déprime ou j’ai carrément regardé comment faire pour la dissimuler, et la faire pousser plus vite etc… Je suis parti à Rome donc, et là c’était pire que tout, j’vais chaud, et je ne pouvais pas mettre ma frange en arrière sans quelle perde sa forme après, j’avais l’impression qu’elle était toujours grasse, bref une catastrophe.

Je sais pas si vous suivez bien, mais en gros j’oscillais entre amour et haine. Pour une frange oui oui.

Quand on me dit que mon plan est bancal

Je n saurais dire si c’est juste le mood du moment mais je l’aime désormais, et je veux la garder parce que je m’y suis enfin habitué. Peut-être que ce sera plus contraignant que mon ancienne coupe, mais tans pis, ça me donnera une raison de plus de toujours me préoccuper de mes cheveux. #dramaqueen

Comme dirait Edith Piaf, je ne regrette rien et j’apprends à dompter la bête avec le temps. Je pense que ce serait de bon goût de vous laisser avec une photo finalement.

Alors excusez ma tête, il faisait 37 degrés à Rome, je suais quoique je fasse et clairement, je n’avais pas fait de nuit complète depuis 3 jours.

 :

Kiss sur vos deux joues❤️

Une page blanche et des GIF’s.

Hey, déjà en 2016 !

 

Je ne savais pas tellement quoi vous écrire en ce 1er Janvier, avec cette nouvelle année qui commence. Comme d’habitude je vais me laisser divaguer au fil de mes pensées alors ne m’en voulez pas de ce manque total d’organisation.

Response -- understand nothing

Si j’avais un souhait pour cette année ce serait qu’elle commence bien mieux que 2015. Je veux dire par la que j’ai un assez mauvais souvenir du début d’année de l’année dernière.

Déjà j’ai passé un nouvel an merdique (excusez moi l’expression) et je pensais me rattraper avec les soldes d’hiver, qui comme chacun le sait commencent en janvier. D’ailleurs ça c’est assez génial, en y pensant, une nouvelle année, une nouvelle garde robe = LOGIQUE.

Me voilà ready to party shopping, un Mercredi 7 Janvier.Outre le fait que je n’ai pas trouver grand chose (ce qui en soit est déjà assez dramatique) j’ai eu la désagréable surprise en allumant la télé de voir l’horrible barbarie perpétuer à Paris.

Et quand vous allez aux mariages des autres quelques années plus tard, vous hallucinez un peu. | 26 choses qui arrivent aux gens qui se marient très jeunes

Les mois passent et les grandes vacances avec. C’est là qu’en Juin je suis partis à Barcelone. Cette ville est géniale, elle me manque des fois. Ce que je veux dire par là c’est que tout y est accueillant, il y’a 36 paysages différents tous les plus beaux les uns que les autres !  Entre le centre historique et la magnifique architecture, les grandes allées commerçantes, la plage, les Ramblas, bref le paradis.holy fuck

Puis en Juillet je suis encore partis mais cette fois en Angleterre avec une amie, et j’ai rencontré des personnes formidables, vus des choses magnifiques mais aussi beaucoup ris. Croyez moi, vivre dans une tante, écumer 3 camping, subir la pluie et la boue pendant 15 jours finalement à la fin ça devient drôle.

 

Puis en Septembre je suis rentrée en première ES. Au début c’était dur, je ne connaissais pratiquement personne, et je ne me sentais pas à ma place. Puis au fur et à mesure j’ai forgé des amitiés avec des personnes formidables, et je suis rentrée dans le moule. Je me suis habitué a la grande charge de travail et aussi la pression que nous mets notre prof principale (oui elle est assez spéciale).I'm thiking of leaving school

Entre temps sont arrivés d’autres catastrophes, entre les attentas et la montée du front national, j’avais l’impression de sombrer dans la dépression collective rien qu’en regardant les infos, ou en allant sur Twitter.

J’ai réussis à obtenir les félicitations au premier trimestre, avec une moyenne honorable. Cependant, les deux dernières semaines avant les vacances on été compliquées : les contrôles, devoirs communs et le reste se sont enchaînés. J’ai un peu perdu pied en maths. A vrai dire ça me fait très peur. Voyez vous, sur ma feuille, il n’y a pas grand chose d’écrit et je sais pertinemment que ma note sera en dessous de 8. Mes TPE ne sont pas finis du tout et c’est bientôt l’arrivée de la date butoir.

who cares about school

Mais bref, j’ai l’intention de reprendre du bon pied (avec des cours particuliers de maths ahaha). Coté bonnes résolutions je me suis fixé l’objectif de ne plus me ronger les ongles (j’y suis presque je vous jure) et de lire 20 livres en une année. Pour certains ce sera peu mais à vrai dire je n’ai jamais le temps de lire et j’aimerais le trouver.

Cette année je voudrais voyager, je voudrais que cette année soit meilleure et je vous souhaite a tous de même.

 

Bisous, et bonne année 2016.

bisou sur ton écran, est une image drôle publiée le 25 Décembre 2013 par CARTAPUCE. Un gif animé drole