Londres, le récapitulatif

Holà compañeros !

Vous l’attendiez (ou pas), voici l’article vlog/récapitulatif/bonnes adresses/ racontage de vie de mon séjour à Londres.

Jour 1 (celui qu’on retieeeent) :

Le premier jour donc, nous avions un avion à 11h environ. Tout s’est très bien passé, et puis arrivées en Angleterre, les choses se sont un poil compliquées. Tout d’abord, nous avions réservée deux places dans une navette qui allait jusqu’à Londres. Sures de nous, nous avons marcher jusqu’à un quai de bus, mais malheureusement ce n’était pas le bon. Et bien évidement nous avions donc louper la navette. Ainsi, nous avons du retraverser l’aéroport en entier, pour enfin trouver ce put*** d’arrêt de bus. Par chance, nous avions droit de monter dans une autre navette avec notre réservation.

Une fois arrivées à Londres, il fallait prendre le métro. Prévoyantes que nous sommes, nous avions au préalable repéré la ligne à prendre. En arrivant sur le quai, une femme nous informe que… La ligne est en travaux jusqu’a la fin de la semaine. OUI TOUT A FAIT. (encore un coup du karma sans doute). Nous avons finalement pu prendre une autre ligne, et même si il fallait marcher un peu plus, nous avons été très contentes d’enfin arriver à l’hôtel.

Mon téléphone (oui finalement il est arrivé) n’avait plus de batterie. J’ai donc eu la nécessité de le recharger. MAIS en Angleterre les prises ne sont pas comme les nôtres. Donc j’ai du me délester de 5 livres pour un adaptateur. PENSEZ AUX ADAPTATEURS. Voilà.

Enfin, nous avons pu, avec la soirée qu’il nous restait, aller à Harrods. Harrods c’est les galeries Lafayette en douze fois plus grand/luxueux/cher/beau/bondé.

32012161056_3f2c34c027_o

La façade était toute éclairée, en suivant les reliefs du bâtiment et c’était juste : WAHOU.

Autant vous dire de suite : pour moi ce n’était pas une surprise parce que j’y était déjà rentrée une fois, mais je ne sais pas si c’est la période qui fait ça, ou alors que je ne m’en souviens simplement pas, mais c’était clairement un autre monde. Rien qu’en faisant un pas dans le haul d’entrée, nous avons vu débarquer une femme blonde enroulé dans un manteau parme assortie avec une chapka, que son premier garde du corps poussait dans une sorte de fauteuil roulant, et le deuxième qui empêchait les gens de s’approcher de celle-ci, alors que personne ne s’approchait réellement.

31917675441_f9d3eb3ddf_o

C’est à l’intérieur que c’est encore plus beau. Mais attention, si vous faite partie, comme moi et le reste de ma famille, de la classe moyenne et/ ou des touristes, vous ne risquez pas de faire beaucoup d’achats, à moins que vous alliez au rayon bouffe, et encore. (remember la baguette à 10€) Les plafonds (images 1) sont tous magnifiques, les lustres encore plus. Le personnel est habillé selon le rayon, dans des tenues traditionnelles (style petit chapeau de paille au rayon charcuterie) ou très guindées (comme aux sacs à mains). J’ai slalomé entre les stand des produits Louboutins (images 3 et 4), et les boutiques de créateurs, dans lesquelles je n’ai pas osée rentrer.

Puis nous avons mangé dans le coin mais je n’ai pas pensé à vous noter le nom du resto parce que j’avais faim, que j’étais crevé et qu’il était tard. En tout cas, c’était un fish and chips digne de ce nom, pour pas très cher. L’intérieur était sympa mais un peu bruyant au rez de chaussé, il existait un étage plus…chic ?

Jour 2 : 

Nous avons commencer notre séjour par « les classiques » Buckingam, ou nous sommes tombées sans le vouloir sur la relève de la garde et donc, une multitude de touristes. C’était un peu chiant de se faire marcher dessus mais après une heure de bataille pour prendre des photos entre les têtes, nous nous sommes dirigées vers Westminster ou nous avons pu admirer Big Ben.

31241310663_1d96fc51a5_o

Ensuite, nous nous sommes dirigées vers la National Galery, admiré les tableaux de Van Gogh, Monnet et Manet, Dali, Klint, Le Douanier Rousseau… En fait toute la partie des peintres modernes, car le reste je l’avais déjà vu et ça n’intéressais personne.

31903011332_5bfe88c20c_o

Clairement, je me suis découvert une passion pour ce genre de tableau. La National Galery est vraiment un musée super cool, j’y passerai bien des heures.On y croise souvent des gens de tous les âges qui reproduisent certaines œuvres.

Puis de là, nous avons pris la route pour Picadilly. Sur le chemin, nous nous sommes arrêté dans un restaurant du nom de « Tiger Tiger » ou nous avons pu manger copieusement pour peu cher.

32034762695_77cae23920_o

Après ce repas, nous avons arpenter Oxford Street aka la rue du shopping aka mon endroit préféré sur Terre. Un conseil : si vous commencez à marcher dans Oxford Street, de 1) préparez de bonnes chaussures avec de bonnes chaussettes, 2) prenez vos médocs contre la claustrophobie ou l’intolérance à la foule, 3)n’essayez même pas de vous contenir d’acheter, vous n’y arriverez pas. Pour vous dire, on y a passé 4 heures, j’avais mal aux pieds, les gens finissaient par m’insupporter et j’ai dépensé 80 livres. Oui.

32051246625_d85c54ac1b_o

Enfin, nous somme rentrées et nous avons mangé une pizza dans notre chambre d’hôtel, affalées. C’était pas très gracieux mais super cool.

Jour 3 : 

C’était le jour de Camdem ! Ce quartier c’est genre : un rêve terrestre. Entre les étales des marchés et les stand de bouffe, on s’y perd mais on en redemande.

31241313243_911e22edfd_o

Les façades, le canal, les gens, les stands de bouffe divers et variés, bref un véritable paradis. Un magasin sur deux est un magasin de touriste, et puis des fois on tombe sur une boutique de sneakers ou une friperie.

D’ailleurs en terme de friperie, en voilà une pas mal ou j’ai acheté un bonnet parce que j’avais extrêmement froid. Garnie en jean et en bijoux fantaisies, j’y aurais bien passé des heures.

31241586503_4d734d4b87_o

Ensuite nous sommes retournées vers le centre pour voir Covent Garden de nuit, avec les décoration et l’ambiance post-Noël, c’était magique ! Vous pourrez y trouver des boutiques de luxe, un restaurant, un orchestre, et souvent des représentations de rue, comme des magiciens ou des clowns.

32012170346_b75477aa44_o

(peut-on parler de la déco de Noël de cet endroit svp ?)

31917452901_3ca9733015_o

Jour 4 :

Dernier jour complet. C’était triste. Vraiment. 

Mais bref, nous avons commencer par le célèbre Tower of London, spot de touristes par excellence, suivis d’une séance photo prés du pont et d’une ballade prés de la tamise.

31210272514_dc5899e5fc_o

Je dois avouer que malgré le monde, j’aime beaucoup cet endroit, on voit les building e la city, la tamise, le centre historique… bref, c’est un peu l’endroit idéal pour avoir une vue globale de la ville.

Puis nous nous sommes dirigées vers la Hay’s Galleria, charmante galerie couverte avec une belle fontaine au milieu. J’avoue que je ne connaissais pas cet endroit et que je remercie le hasard qu’on soit tomber dessus. en plus, avec la période de Noël, c’était vraiment beau et ça donnait une vue imprenable de la ville.

31885862042_ab4c157be1_o

Nous avons mangé dans ce restaurant, Cinq, ou le directeur parlait français parce qu’il avait des origines québécoises, et ou nous nous sommes sentis presque comme dans notre salon. C’est vraiment très chouette comme endroit pour manger, il y’a de tout pour pas cher et le cadre est cool.

31210547984_c38abeef9a_o32033964575_674e30f313_o

Puis nous avons filé au Tate modern, ou LE musée d’art moderne par excellence. Ce qui est chouette c’est qu’il est au bord de la Tamise lui aussi, prés d’un pont. Je crois que vous aurez compris que j’adore trop ce coin.

31933609571_82c84029a3_o

Du Picasso, du Dali et leurs copain en veux tu en voilà. J’avoue que certaine oeuvres me laissaient… de marbre. Mais certaines expos sont magnifiques. Un conseil cependant : pour le faire entièrement, il faut prévoir du temps… en une heure et demie nous n’avons fait qu’un étage !

Enfin, nous étions donc le 31 décembre, nous avons décidé de nous trouver un spot (gratuit) pour voir le feu d’artifice du nouvel an, et à 19h, il y’avait déjà beaucoup de monde. Le feu était à minuit, et je dois dire que 5 heures à attendre par -2 c’était long, mais on m’a proposé une couverture et du café plusieurs fois (la solidarité des touristes peut-être, ou simplement la gentilles anglaise, je ne saurais pas dire de quelle origine était exactement ces gens), et même si je les ai refusé ça m’a réchauffé le coeur et j’ai eu espoir en la race humaine.

  31210566534_043ee0e5bd_o

Pour le bonus, la photo du feu, qui a duré dix minutes (oui c’est important de le préciser, parce qu’attendre 5 heures pour dix minutes ça fait mal). Et désolée, elle est floue, mais avec le monde il était compliqué de prendre de belles photos.

31989250246_36960bb207_o

Jour 5 :

Aprés avoir retrouvé un métro, suivi d’approximativement un bon million de personne, nous avons dormis 4 heures, nous sommes réveillées en retard, avons loupé la première navette, mais finalement arrivées à l’heure à l’aéroport. C’était sans compter sur les contrôles qui ont duré 30 MINUTES pour nos deux valises, alors sachez le : tout, et je dis bien TOUT vos produits liquides doivent rentrer dans UN SEUL SAC EN PLASTIQUE RIDICULEMENT PETIT. Et ils fouillent même les cadeaux. Mais bref, nous étions donc encore en retard, nous avons couru à travers tout l’aéroport et sommes arrivées pile à la fermeture des portes, si c’est pas beau.

Mais oui, après toutes ces aventures nous sommes bel et bien rentrées chez nous en vie et entières.

Conseils pratiques juste au cas ou : 

Pour se déplacer, nous avons choisi l’option de l’Oyser card : plus pratique, plus économique. Il suffit de la charger avec une somme, et puis de la passer comme une carte normal. Franchement, si vous êtes amené a vous déplacer dans Londres, c’est l’option idéale, en tout cas de ce que j’ai essayé !

32051303365_290c35f047_o

Le change j’en avais fais en France, et je vous conseil de faire ça aussi. Mais si jamais vous avez besoin d’argent en plus (et dans ce cas emportez des euros avec vous) ou que vous avez oublié de le faire en France, passez dans ce bureau, car c’est le plus intéressant que je connaisse. Pour 50€, j’ai eu 40 livres ! C’est vraiment intéressant. Il se situe juste avant Trafalgar Square, en face de la national Galery, c’est aussi une boutique de souvenirs.

31676286310_08a7bb5172_o

Publicités

Je reviens vous raconter ma vie

pourrie

Holà compañeros

C’est Noël, et franchement, je sais pas si c’est le karma ou quelque chose du genre, mais j’avais jamais eu une fin d’année aussi morose.

The Secret to Telling an Unforgettable Story - Ink and Quills

Premièrement, j’ai pas bossé des vacances, mais ça c’est totalement ma faute et pas celle du karma. Seulement je suis méga démotivée et je dois bientôt mettre mes vœux sur APB et c’est méga stressant parce que je ne sais pas quel sens doit prendre ma vie (parce que pour l’instant elle n’en a aucun, et mon objectif principal en ce moment c’est finir les séries que j’ai en retard et raconter ma vie ici, trouver des gifs drôles, et puis manger).

upthebaguette | Tumblr

Deuxièmement, j’ai failli tuer une bonne dizaine de conseillers SFR qui ne comprenaient RIEN à ce que je leur disais, et pourtant je vous jure que c’était compréhensible. Résultat mon téléphone arrive, 1 mois après la bataille, et je vais plus pouvoir téléphoner le temps qu’il arrive parce qu’ils ont activé la carte SIM de l’autre, et désactivé la mienne. OUI. TOUT A FAIT. Mais bref, j’essaye de me consoler et de sortir de chez moi au lieu de traîner sur mon téléphone. (mais deviner de quoi j’ai besoin pour savoir qui veut sortir ?)
htgawm spoilers | Tumblr

Troisièmement, dans une démarche de prise de responsabilité, j’ai décidé de chercher un stage pour valider mon BAFA mais figurez vous que je suis trop jeune pour faire un stage avec des enfants sous ma responsabilité. LOL. JE SUIS EN STAGE TROU DU CUL. T’ES CENSÉ M’ENCADRER. Mais la aussi je prends mon mal en patience.

the 100 spoilers | Tumblr

Et enfin, quatrièmement,  le meilleur pour la fin, j’ai perdu mon propre cadeaux de Noël. Vous avez bien lu. J’étais à la Fnac, ma poche Diptyque dans la main,avec un parfum à 70 balles qu’on venait de m’acheter, et puis je l’ai posé et je l’ai pas reprise (obviously, je sais pas comment j’ai fait) et du coup quand je suis revenue elle n’était évidement plus la. Donc oui, en plus de n’être absolument pas productive, sans téléphone, violente envers les conseillers SFR (toutes mes excuses, mais un forfait à 69,99 c’est pas trop dans mon budget #realstory), sans stage, je suis sans cadeau de Noël.

upthebaguette | Tumblr

Comment on peut arriver a accumuler tous ça alors que c’est Noël et que tout le monde est heureux ? Suis-je maudite ? Comme je le disais, je vais sûrement me mettre à croire au karma, et arrêter de me moquer des filles qui portent encore des leggins en guise de pantalons, peut-être que je suis punie pour mon trop gros sarcasme. Ou alors parce que je ne suis plus capable de faire d’articles sérieux, sans gifs dedans.

Drafts | Tumblr

A bientôt peut être, si je suis toujours vivante.

…to join the fun in feeling disappointed in our country! | This "Late Night" Writer Just Said What Most Black People In America Are Thinking Right Now

Pourquoi je n’ai pas l’esprit de Noël en 10 GIFs

Holà compañeros

En cette sainte période de Noël, ou tout le monde sort son stock de niaiseries à coup de films moralisateurs sur a quel point la famille te la générosité c’est important et qu’il ne faut jamais perdre espoir et tout et tout… Je me lève et proteste parce que je vois toujours le coté négatif des choses, et pour que ça passe mieux je vais y foutre des GIFs histoire que vous me preniez pas pour une tarée pessimiste qui se défoule sur internet.

1 .Noël c’est bien mais… vous ne savez jamais quoi offrir

Soyons honnête, votre oncle en a marre des tirs bouchons fantaisies.

Quand mon date veut mettre une musique sur YouTube et que des suggestions de vidéos gênantes s’affichent

2. Noël c’est bien mais… on connait tous ce sourire hypocrite quand les cadeaux sont nuls

Il faut dire à votre mamie que vous n’aimez plus hello kitty depuis vos 12 ans.

Comment je compte combler ma copie d’anglais avec mon absence de vocabulaire technique

3. Noël c’est bien mais…. Prendre dix kilos, beaucoup moins.

L’entrée, et puis la deuxième entrée, et puis le pain, et puis le plat, et puis le deuxième plat…

Quand je fais 2 restos et que mon pote se ramène chez moi à 22h avec de la pizza

4. Noël c’est bien mais… vous n’aviez jamais rencontré cette cousine au troisième degrés

Et vous avez déjà oublié son nom.

Quand je m’installe à la BU, regarde 15mn le vide et repart

5. Noël c’est bien mais…  le repas dure dix ans.

Le temps que Papi finisse le chapon.

Quand je n’ai plus de chauffage, que ma proprio est insupportable parce qu’elle a reçu ma lettre de départ, que je n’arrive pas à dormir dans mon appart, que c’est impossible de trouver un médecin à Nantes et que je veux juste rentrer chez mes...

6. Noël c’est bien mais… quand on vous demande comment vont les études c’est un peu gênant.

Comment annoncer que vous ne savez pas quoi faire de votre pauvre existence après le BAC ?

“Comment tu survis avec ta double licence?”

7. Noël c’est bien mais… c’est encore plus gênant quand on vous demande ou en sont les amours.

Au même point que l’année dernière, et celle d’avant.

Quand on fait moitié-moitié avec une pote pour rendre un compte rendu d’un livre mais que ses notes sont illisibles

8. Noël c’est bien mais…votre mère qui prend des photos de vous,ouvrant les cadeaux dés le matin, beaucoup moins.

Quand je débarque à mon cours de morphosyntaxe à 8h

9. Noël c’est bien mais… c’est les vacances les moins productives de la Terre.

Festoyer ou faire sa dissert de philo, le choix est vite fait.

Quand je reçois une notif tinder et que ma voisine de classe m’a cramée

10. Noël c’est bien mais…ça passe bien trop vite, et après le monde est morose.

Et en plus ça me rend mélancolique, genre je suis vieille, je crois plus au père Noël et bientôt je serais Maman et…ohlala.

N’avoir son panier asos réservé seulement pour une heure lors du Black friday

 

Voilà, j’espère ne pas vous avoir trop sapé le moral, mais maintenant vous savez ce que c’est que d’être moi à cette période.

Non, je ne suis pas fun.

Allez, kiss et joyeux Noël.

La palette de Noël « 24K Gold » de Sleek.

La palette de la collection « 24K Gold » de Sleek, revue, swatchs et avis…!

Hello !

Je vous retrouve aujourd’hui avec un article spécial collection de Noël ! (yeah yeah)

En effet, entre toutes les collections de Noël et les calendrier de l’avent qui sortent en ce moment on a tendnace a toujours voir les mêmes et ne plus faire attention aux plus petites marques qui sortent néanmoins des trés jolies choses !

Et c’es le cas de Sleek.

Et voilà comment se présente le packaging, :

  • Sobre avec des petites touches de doré (puisque le nom de la collection c’est 24k Gold…n’est ce pas.) et c’est trés festif !
  • On retrouve aussi un grand miroir qui est ma foi fort prtaique.
  • Le boitier est solide, l’ouverture un peu pénible mais au moins ça ferme bien !

Comme toujours dans les palettes Sleek, on retrouve un petit plastique trensparent avec le nom des couleurs. Je me demande toujours pourquoi les marques font ça, parce que appart pour les bloggueuses ou les maquilleuses, qui se soucit de savoir comment s’appellent les fards ? (si vous avez la réponse je suis preneuse)

Dans celle ci je crois qu’ils ont essayé de regrouper différents noms de créateurs de mode haute couture (Coco Chanel, Yves St Laurent, Vera Wang…)

Mais parlons donc des ces six couleurs qui nous intéresse tant !

  • Ce sont toutes des nuances de doré/cuivrés a l’exceoption de la dernière qui est un violet prune sombre.
  • Tous les fards sont pailletés. TOUS. Alors si vous avez horreur de ça, un conseil, fuyez.
  • Il y’a quatres fards classiques et deux fards crèmes (Louis et Margiela)

Voilà les swatchs des trois premiers fards :

  • Vivienne, un doré froid presque blanc.
  • Louis le fameux fards crème trés trés pailleté et qui a de trés beaux reflets argentés je trouve. 
  • Vera qui est un doré plus chaud, avec des reflets cuivrés.

Et les swatchs des trois derniers :

  • Margiela, le second fard crème qui est un pure cuivré et que j’aime beaucoup !
  • Coco est un doré « délicat », plus discret. Il est trés bien pour un look de tous les jours si vous voulez ne pas trop vous maquiller.
  • Laurent est l’intrus de tous puisque ce n’est pas un doré, mais bien un violet prune sombre qui je trouve, se mélange trés bien avec tous les dorés de la palette. Il permet de foncer le maquillage, ou d’ajouter un peu plus de définition.

Enfin, parlons du pinceau :

  • Il est composé de deux embouts, un en mousse qui ne sert à rien, et un autre, plat, tout fins en poils qui peut éventuelement servir à faire un applat de couleur ou un ras de cil avec le bout.
  • Toutefois si vous avez oublié vos pinceaux, il fera l’affaire….

J’ai porter deux-trois maquillages avec cette palette depuis que je l’ai acheté pour pouvoir vous faire part de la tenue de la béte. Alors, déja, ne mettez JAMAIS ce genre de fards dans le creux, JAMAIS ! Ca fait des transferts de couleurs immondes et des petits plis moches, même avec une base. (bon moi j’ai les paupières trés grasses, donc alors allez voir chez une autre bloggueuse qui aurait eu de la chance dans sa vie)

 

Bon, aprés cette présentation de la palette, il est temps de vous dire si elle vaut le coup !

Points positifs :

  • Les couleurs sont trés festives, trés portables aussi.
  • Le prix : 9.95 à Sephora. Trés abordable donc.
  • Le boitier est joli, cela peut faire un trés beau cadeau.
  • L’originalité d’avoir mékanger fards secs et crèmes.
  • Le grands mirroir.

Le point j’ai-pas-envie-de-dire-du-mal-parce que-je-t’aime-bien :

La tenue est convenable, même si, on va pas se lerrer, il nous faut une base à nous, la team des paupières grasses. Et même aux autres, les paillettes ça ne tiens jamais bien. 

Poins négatif (il n’y en a qu’un seul mais je pense qu’il est de taille pour pas mal de gens) :

  • Les fards font beaucoup de chutes de paillettes, c’est un désastre ! Alors pas mesure de sécurité, munissez vous d’un mouchoirs pour mettre sous vos yeux, ou de démaquillant !

 

Note final ? 15/20 !

Petit rappel pour les étourdies : C’est la palette de la collection « 24K Gold » en vente pour 9.95€ à Sephora !

 

Pssss ( non ce n’est pas un PS c’est un psss) : l’article est dispo sur ce blog ci : http://afsaxb.publicoton.fr/ mais je vous en parle bientôt !